Documents et présentations

 

Discours | Présentations | Documents de référence

 

Discours

  

Mot de bienvenue par l'Ambassadeur Chris Kpodo (anglais), Ministre adjoint en charge des Affaires étrangères et de l'intégration régionale

 

Communication par M. Abdoulaye Combari, Ministre délegué chargé de l'agriculture, Burkina Faso

  

Statement by Mr. François-Xavier de Donnea, Président du CSAO

 

Déclaration des parlementaires 

Présentations

Food reserve initiatives and lessons learnt from the past 30 years in West Africa (French), by Issa Tankari, National Food Products Board of Niger (OPVN)

 

Challenges and options for the establishment of regional food stocks (French), by Issa Tankari, National Food Products Board of Niger (OPVN)

 

 
  

What's the state of RESOGEST today? (French), by El Hadj Dramane Coulibaly, Permanent Inter-State Committee for Drought Control in the Sahel (CILSS)

 

 

 

Analysis of the experience of the Emergency Rice Reserve in Asia, by Ms. Maria Elena V. Rebagay, Asian Partnership for the Development of Human Resources in Rural Asia (AsiaDHRRA) and Ms. Victoria Serrato, Asian Farmers’ Association for Sustainable Rural Development (AFA)

 

Regional food stock mechanism in Southern Africa, by Mr. Fungayi Simbi, Food, Agriculture & Natural Resources Policy Analysis Network (FANRPAN)


 

Co-operation between public authorities and the World Food Programme (WFP) via the response network for emergencies in Latin America & the Caribbean, by Mr. Martin Walsh, UN Humanitarian Response Depot - Ghana

Evolution of commercial mechanisms for trade in cereals (French), by
André D. Beaudoin, Secretary-general, UPA Développement international


 

 


 

ROPPA viewoint: preconditions and aim (French), by Cissokho, ROPPA

   

 

Documents de référence

 

L'ensemble des documents est disponible dans le Guide du Forum.

 

RESOGEST

Facilitée  par le Comité Inter-États de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), l’initiative RESOGEST rassemble depuis 2007 les pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel autour du projet de mise en réseau des offices, sociétés, commissariats et autres structures chargés de la gestion des stocks nationaux de sécurité alimentaire. Si les missions dévolues au RESOGEST ont gagné l’adhésion des États et organisations régionales engagées dans le processus, les autres éléments constitutifs de sa mise en place sont encore au stade de propositions: nature, mode de fonctionnement, outils, dispositif institutionnel et financement. > présentation : résultats du RESOGEST  | > Présentation

 

Stocks alimentaires d’urgence en Afrique de l’Ouest

Depuis les indépendances, la plupart des États d’Afrique de l’Ouest et du Sahel ont mis en place un système de réserve alimentaire nationale. Ces réserves ont connu des succès et des limites dont il est utile de tirer les leçons. A l’échelle régionale, la récente initiative RESOGEST est une démarche inédite de coopération et de solidarité entre gouvernements de la région pour une meilleure gestion des crises alimentaires. Initiative encore en gestation, son opérationnalisation requiert des analyses approfondies sur des questions critiques, notamment celles relatives aux arrangements institutionnels et juridiques, ainsi qu’aux modalités pratiques de fonctionnement de la solidarité régionale. > Présentation

 

Réseau de réponse aux urgences en Amérique latine et aux Caraïbes (LACERN)

Fruit de la coopération entre les gouvernements d’Amérique latine et des Caraïbes et le Programme alimentaire mondial, le réseau LACERN, créé en 2005, dispose de capacités logistiques de stockage et d’acheminement de rations alimentaires et d’équipement d’urgence, ainsi que de systèmes d’alerte. Plus particulièrement, trois dépôts à vocation régionale fournis par les États hôtes (Équateur, Barbade et El Salvador) permettent de pré-positionner des biscuits à haute teneur énergétique destinés aux pays touchés par une catastrophe. Chaque dépôt fonctionne sur la base d’un stock initial de 150 tonnes de biscuits, systématiquement et immédiatement ravitaillé après chaque distribution.

 

Réserve de riz d’urgence de l’ASEAN élargie

Depuis 1979, plusieurs modèles de stock régional de riz ont illustré la volonté des pays de l’ASEAN de faire face ensemble aux situations d’urgence. La dernière initiative, APTERR, formalisée en 2010 au sein de l’ASEAN élargie à la Chine, la Corée du Sud et au Japon, a pour objectifs d’améliorer la sécurité alimentaire et de stabiliser les prix dans la région. Le principe est la contribution volontaire des pays à deux types de réserve : une « affectée » pour laquelle une quantité de riz est réservée au sein des stocks nationaux pour un besoin spécifique, et l’autre « stockée », en nature ou sous forme de fonds.
 

Mécanisme régional de réserve alimentaire de la SADC

C’est en 2001 qu’a émergé la pertinence d’un mécanisme régional de réserve alimentaire au sein des pays de la SADC, qui toutefois demeure un projet non encore opérationnalisé à ce jour. L’objectif visé est de stabiliser l’approvisionnement et les prix des céréales au profit des producteurs comme des consommateurs. Les propositions actuelles pour la mise en oeuvre de ce mécanisme régional reposent sur la mise en place d’une réserve physique, d’un dispositif financier et d’un outil d’assurance contre les risques en soutien aux agriculteurs. > Présentation

 

 
 
 
 

 

 

 

Also Available