Partager

Essais des produits chimiques

Répartition des travaux

 

A la demande des pays Membres et d'entreprises industrielles internationales, l'OCDE a lancé en 1997 une activité spéciale sur les essais et l'évaluation des perturbateurs endocriniens dans le but d'élaborer une série de lignes directrices pour les essais harmonisées et reconnues à l'échelle internationale, ainsi que des stratégies d'essai et d'évaluation à des fins réglementaires permettant d'éviter des répétitions inutiles d'essais et donc d'épargner les ressources, notamment de réduire le recours aux animaux.

Gérés par le Groupe d'étude sur les essais et l'évaluation des perturbateurs endocriniens et ses deux Groupes de gestion de la validation, l'un pour les essais sur les mammifères (VMG-mammifères) et l'autre pour les essais d'écotoxicité (VMG-éco), plusieurs projets de validation d'essais très complets ont été lancés, dont certains sont actuellement bien avancés ou sur le point d'être achevés.

Dans la mesure où ces travaux, menés en coopération, commencent à porter leurs fruits et où des outils sont progressivement mis au point pour les essais et l'évaluation des éventuels perturbateurs endocriniens, la prochaine étape consistera à commencer à les mettre en oeuvre. Compte tenu :

  • de la quantité considérable de substances chimiques actuellement utilisées à examiner,
  • des contraintes de temps qui poussent à identifier et évaluer le plus rapidement possible les substances chimiques perturbant le système endocrinien,
  • du nombre d'études nécessaire pour le dépistage et, le cas échéant, une évaluation complète des dangers,
  • ainsi quedu manque de ressources pour mener à bien ces travaux,

il paraît opportun de trouver des modalités pour répartir (une partie du moins de) la charge de travail entre les pays.

En juin 2001, la 32ème Réunion conjointe est convenue qu'il fallait commencer à répartir les travaux sur les essais et l'évaluation des perturbateurs endocriniens, et en confier la gestion au Groupe d'étude sur les essais et l'évaluation des perturbateurs endocriniens. Elle est également convenue que cette activité devait être lancée à une échelle restreinte, puis être progressivement développée si elle se révélait concluante. Parmi les priorités figurent la classification des substances chimiques d'intérêt particulier, la mise en commun des informations sur les outils de dépistage à haut débit et des résultats d'essais mettant en oeuvre ces outils, l'échange d'informations concernant les essais en cours sur les animaux, et les travaux visant à identifier les éléments devant figurer dans tous les rapports d'évaluation sur les perturbateurs endocriniens. La mise en commun des rapports d'évaluation portant sur des substances spécifiques a aussi été jugée extrêmement utile.


SUJETS :

  • classification des produits chimiques
  • instruments de dépistage et d'essai
  • coordination des essais
  • partage des résultats d'essais
  • partage des résultats des évaluations
  • activités des pays Membres

DOCUMENT DE REFERENCE :

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)