By Date


  • 9-octobre-2017

    Français

    Essai no. 318 : Stabilité de dispersion des nanomatériaux en milieu environnemental simulé

    La présente ligne directrice pour les essais de produits chimiques décrit une méthode d’essai permettant d’obtenir des données sur la stabilité de dispersion des nanomatériaux manufacturés en milieu environnemental simulé. Cette ligne directrice a principalement pour objet l’évaluation de la capacité d’un nanomatériau à former une dispersion colloïdale et à conserver cet état de dispersion dans des conditions similaires à celles de l’environnement. La méthode d’essai comporte la dispersion du nanomatériau par une procédure de sonication calibrée, et la détermination de la concentration massique du nanomatériau dans une série de récipients d’essai au cours du processus d’homoagglomération et de sédimentation des particules dans des environnements présentant différentes caractéristiques hydrochimiques.

  • 9-octobre-2017

    Français

    Essai n° 492 : Méthode d'essai sur modèle d'épithélium cornéen humain reconstitué (echr) pour l'identification de produits chimiques ne nécessitant aucune classification ni étiquetage pour irritation oculaire ou lésions oculaires graves

    La présente Ligne directrice décrit une procédure in vitro permettant l’identification de produits chimiques (substances et mélanges) ne relevant d’aucune classification pour l’irritation oculaire ou les lésions oculaires graves, conformément au SGH de l’ONU. Un modèle d’épithélium cornéen humain reconstitué (EChR) est utilisé, qui reproduit fidèlement les propriétés histologiques, morphologiques, biochimiques et physiologiques de l’épithélium cornéen humain. Le test évalue le danger potentiel qu’un produit chimique testé présente pour l’œil en se fondant sur sa capacité à provoquer une cytotoxicité sur un modèle tissulaire d’EChR, mesurée avec le test MTT. Les produits chimiques colorés et ceux qui interfèrent avec le MTT peuvent également être testés par procédure HPLC.La viabilité du tissu d’EChR après exposition à un produit chimique testé est déterminée par comparaison avec celle de tissus traités avec la substance servant de témoin négatif (% de viabilité) puis utilisée pour prédire le danger potentiel du produit chimique testé pour les yeux. Les produits chimiques qui ne relèvent d’aucune classification dans le SGH de l’ONU sont ceux qui ne provoquent pas une diminution de la viabilité tissulaire en deçà d’un seuil défini (à savoir, viabilité tissulaire > 60 % pour le classement « sans catégorie » du SGH de l’ONU).

  • 9-octobre-2017

    Français

    Essai n° 460 : Méthode d'essai de diffusion de fluorescéine pour identifier les substances corrosives et fortement irritantes pour l'œil

    Cette Ligne directrice décrit un essai in vitro qui peut être utilisé afin d’identifier des produits hydrosolubles corrosifs et irritants sévères de l’œil de la Catégorie 1 du Système général harmonisé de classification et d’étiquetage (SGH) de l’ONU. L’essai est réalisé dans un puits où une monocouche confluente de cellules Madin-Darby Canine Kidney (MDCK) sert de séparation entre deux chambres. Il utilise la fluorescéine comme marqueur. La substance d’essai peut détériorer les jonctions des cellules MDCK et donc d’accroître la perméabilité de la monocouche. De ce fait, la fluorescéine passe à travers la monocouche et la fuite de fluorescéine (FL) augmente. La fuite est calculée sous forme d’un pourcentage établi par référence à un contrôle à blanc et à un contrôle de fuite maximum. La concentration de la substance d’essai provoquant 20% de FL (FL20, en mg/mL) est calculée et utilisée comme modèle de prédiction pour l’identification des produits corrosifs et irritants sévères de l’œil. La valeur limite de FL20 permettant de classer les produits chimiques hydrosolubles comme corrosifs/irritants sévères de l’œil est ≤ 100mg/mL. La méthode d’essai par fuite de fluorescéine fait partie de stratégies d’essai étapes.

  • 9-octobre-2017

    Français

    Essai no. 245 : Abeille domestique (Apis Mellifera L.), essai de toxicité chronique par voie orale (10 jours)

    La présente Ligne directrice est une méthode d’essai en laboratoire destinée à évaluer la toxicité chronique par contact pendant une période d’exposition de 10 jours pour des ouvrières adultes. De jeunes abeilles (âgées de deux jours au maximum) sont nourries en continu et ad libitum avec une solution aqueuse de saccharose contenant le produit chimique d’essai pendant 10 jours. La mortalité et les comportements anormaux sont observés et notés quotidiennement. Les effets chroniques du produit chimique testé sont évalués en comparant les résultats du groupe traité à ceux du groupe témoin. Les effets suivants sont déterminés : la CL50 (concentration létale médiane) et de la LDD50 (dose alimentaire létale médiane) après 10 jours d’exposition ; la CSEO (concentration sans effet observé) et DASEO (dose alimentaire sans effet observé). 

  • 9-octobre-2017

    Français

    Essai no. 433: Toxicité Aiguë par Inhalation : Méthode de la Concentration Prédéterminée

    Cette méthode fournit des informations sur le danger pour la santé humaine résultant de l’exposition à court terme à un produit chimique.

     

    Le principe de la méthode est que, dans l'étude principale, seules des concentrations modérément toxiques sont employées, et l'administration des concentrations supposées mortelles devrait être évitée. Des groupes d'animaux d'un même sexe sont exposés pendant une courte période au produit chimique d'essai suivant une procédure séquentielle, avec les concentrations prédéterminées appropriées pour les vapeurs, les poussières/brouillards (aérosols) ou gaz. D'autres groupes d'animaux peuvent être testés à des concentrations supérieures si aucun signe de toxicité manifeste n'est observé à une concentration moindre. Ce mode opératoire est poursuivi jusqu'à ce que soit atteinte une concentration qui provoque une toxicité manifeste ou la mort/l'état moribond d'un seul animal, lorsqu'aucun effet n'est observé à la concentration maximale, ou encore si des morts/états moribonds sont observés à la concentration la plus basse. Un total de cinq animaux d'un seul sexe est normalement employé pour chaque niveau de concentration étudié. Les résultats de cette étude incluent une pesée au moins une fois par semaine et des observations quotidiennes détaillées, de même qu’une autopsie générale. La méthode fournit des informations sur les propriétés dangereuses et permet à la substance d'être classée pour la toxicité aiguë selon le Système Général Harmonisé de Classification et d'Étiquetage des Produits Chimiques.

  • 6-October-2017

    English

    Integrated Approaches to Testing and Assessment (IATA)

    Five case studies reviewed in the second review cycle (2016) of the IATA Case Studies Project were published along with a considerations document highlighting the lessons and learnings stemming from the case studies.

    Related Documents
  • 8-September-2017

    English

    Participate in the survey: Guiding Principles for Chemical Accident Prevention, Preparedness and Response

    This short survey aims to gather feedback from a wide range of stakeholders on the OECD Guiding Principles for Chemical Accidents Prevention, Preparedness. The feedback received from this survey will help us making sure the new version is an improvement from the past and that it meets current needs of users.

    Related Documents
  • 28-August-2017

    English

    Draft Guidance and Review Documents/Monographs

    Three Draft Revised Guidance Documents are open for public comments until September 2017 on Good in Vitro Method 2 Practices (GIVIMP); on Standardised Test Guidelines for 8 Evaluating Chemicals for Endocrine Disruption; and on Aqueous-phase Aquatic Toxicity Testing of Difficult to Test Substances and on Residues in Rotational Crops.

    Related Documents
  • 9-August-2017

    English

    Portal on Per and Poly Fluorinated Chemicals

    Per- and poly-fluorinated alkyl substances (PFASs) are substances that have many manufacturing and industrial applications because they impart useful properties (fire resistance and oil, stain, grease and water repellency). Some of the properties are associated with environmental and human health concerns. To support a global transition towards safer alternatives, this Portal facilitates the exchange of information.

    Related Documents
  • 3-August-2017

    English

    eChemPortal: Global Portal to Information on Chemical Substances

    IPCheM is a single access point for locating and accessing chemical monitoring data across all media in the EU. Operated by the European Commission in collaboration with European Union Agencies, it is developed to address the lack of information on the chemical exposure and burden on the humans and the environment, recognised as the major gap in the knowledge base for chemical policies in several policy documents in the past 15 years.

    Related Documents
  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 > >>