Partager

Comptes nationaux

En 2014, la plupart des pays de l’OCDE ont révisé le niveau de leur PIB à la hausse

 

Pourquoi ?

Les grands agrégats  macroéconomiques comme le produit intérieur brut (PIB), la dépense de consommation des ménages, le déficit des administrations publiques, etc.  sont calculés selon un cadre conceptuel unifié et internationalement comparable : la comptabilité nationale.  

La comptabilité nationale joue un rôle clé dans la compréhension des rouages de l’économie. Elle fournit des informations sur les interactions entre les différents acteurs (les ménages, les entreprises, les administrations publiques, les institutions sans but lucratif et le reste du monde). Pour permettre une description pertinente du fonctionnement de l’économie, la comptabilité nationale doit donc évoluer pour s’adapter aux mutations de celle-ci, en particulier pour tenir compte de l’importance croissante de la recherche-développement.

Quatre révisions successives du système des comptes nationaux ont ainsi eu lieu : 1952, 1968, 1993 et 2008.

 

Principaux changements apportés par le Système des comptes nationaux 2008 (SCN08)

Les changements méthodologiques qui ont le plus d’impact sur la révision du niveau du PIB concernent l’investissement.

Selon le SCN08, la formation brute de capital fixe, c'est-à-dire l’investissement, inclut dorénavant les dépenses de recherche et développement ainsi que les systèmes d’armes (navires, sous-marins, avions, blindés, ...). C’est une reconnaissance du caractère pérenne du service que ces dépenses peuvent apporter aux entreprises, aux administrations publiques et aux institutions sans but lucratif. Cela a pour effet mécanique d’augmenter le niveau du PIB. Cependant le taux de croissance du PIB n’est que peu affecté. 

Les pays profitent également de ces révisions méthodologiques majeures pour améliorer leurs méthodes de compilation des données. Il est important de souligner que pour certains pays l’impact des changements dus à de meilleures méthodes de compilation peut être supérieur à celui des révisions dues à l’adoption du SCN08. Ainsi les Pays-Bas ont augmenté de 7.6 % le niveau de leur PIB pour 2010, mais seuls 3 points sont imputables à l’adoption du SCN08.

 

Qui et quand ?

L’Australie applique les définitions du SCN08 depuis 2009, le Canada depuis 2012, Israel, le Mexique et les États-Unis depuis 2013.

En 2014, tous les pays de l’union Européenne ainsi que la Corée, l’Islande, la Norvège, la Suisse et la Nouvelle-Zélande ont appliqué les définitions du SCN08.

En conséquence, depuis fin 2014, tous les pays de l’OCDE publient des données de comptabilité nationale selon les définitions du SCN08 sauf le Chili.

Le Chili adoptera ces nouvelles définitions en mars 2017.

 

Pour en savoir plus 

 New standards for compiling national accounts: what’s the impact on GDP and other macro-economic indicators? - OECD Statistics Brief N. 20, February 2015 (PDF)

 

Informations détaillées sur la mise en place du Système des comptes nationaux 2008 par les institutions internationales et les pays de l'OCDE

 

 

Contact

Pour des informations complémentaires vous pouvez contacter la Direction des statistiques de l'OCDE à stat.contact@oecd.org.

 

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)