Fédération de Russie

Aide publique au développement (APD) de la Fédération de Russie

 

La Fédération de Russie est le seul pays du groupe dit des BRIICS – Afrique du Sud, Brésil, Chine, Inde, Indonésie et Fédération de Russie – à notifier son APD à l’OCDE. Par rapport à 2010, le volume net de son APD s’est stabilisé autour de 480 millions USD en 2011. Les contributions de la Fédération de Russie aux budgets centraux des organisations multilatérales, sont passées de l’équivalent de 36 % de l’APD russe en 2010 à 50 % en 2011. L’Agence internationale de développement (IDA) et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), qui appartiennent toutes deux au Groupe de la Banque mondiale, ont été les principaux bénéficiaires multilatéraux de l’APD russe, suivies du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Le Nicaragua a été le premier bénéficiaire de la coopération bilatérale de la Fédération de Russie et a reçu 37 % de ses apports de fonds pour le développement destinés à une région géographique précise, suivi par la Corée, la Serbie et la République kirghize.

 

Voir le chapitre des Notes relatives aux apporteurs de coopération pour le développement qui ne sont pas membres de l'OCDE du rapport de l'OCDE : "Coopération pour le développement 2013"