Fédération de Russie

Aide publique au développement (APD) de la Fédération de Russie

 

En 2016, l’APD a atteint 1.0 milliard USD (0.08 % du RNB) selon les données préliminaires. En 2015, l’APD nette de la Fédération de Russie s’est élevée à 1.2 milliard USD, contre 876 millions USD en 2014, soit une hausse de 95 % en termes réels. Le rapport de l’APD au RNB est passé de 0.05 % à 0.09 %.

Les activités de la Fédération de Russie dans le domaine de la coopération pour le développement s’inscrivent dans le cadre de la Vision de la participation de la Fédération de Russie à l’aide au développement international, approuvée par le Président de la Fédération de Russie en 2014. Ce texte énonce les objectifs, les principes et les priorités qui doivent régir les efforts de la Fédération de Russie en matière de coopération pour le développement, ainsi que les critères selon lesquels celle-ci doit dispenser son aide aux pays partenaires. Le ministère des Affaires étrangères et le ministère des Finances jouent un rôle de premier plan dans la définition de la politique de coopération pour le développement de la Fédération de Russie et supervisent sa mise en oeuvre, en coopération avec d’autres organismes gouvernementaux.

En 2015, les apports de la Fédération de Russie au titre de l’aide bilatérale au développement ont été principalement dirigés vers les membres de la Communauté des États indépendants6, ainsi que vers la Syrie, la Serbie et la Guinée. Les secteurs ciblés en priorité ont été la santé, les finances publiques, la sécurité alimentaire, la nutrition et l’éducation. Ses efforts dans ce domaine consistent en des projets d’assistance technique, des activités de renforcement des capacités et l’octroi de bourses d’études, ainsi qu’en des opérations de soutien budgétaire et d’allègement de la dette.

L’APD multilatérale de la Fédération de Russie, qui a représenté 22 % de son APD totale, a été dispensée par le canal du Groupe de la Banque mondiale (53 % de son APD multilatérale en 2015), ainsi que par le biais des Nations Unies (36 %), de banques régionales de développement (1 %) et d’autres organisations multilatérales.

La Fédération de Russie est un pays candidat à l’adhésion à l’OCDE.