Partager

Publications

L'évaluation ex-post des investissements et interventions publiques dans les transports

Dans la série:Les rapports de table ronde du FITvoir tous les titres

Publié le 27 novembre 2017

Également disponible en: Anglais

book
L’évaluation ex post est importante pour mieux atteindre les objectifs des politiques des transports. On l’utilise à différentes fins, en premier lieu pour améliorer l’évaluation ex ante. Les exemples les plus notables de son application systématique, au demeurant rare, sont exposés dans ce rapport. La raison pour laquelle il n’y est pas davantage recouru tient notamment à plusieurs problèmes de méthodes et de données. Plusieurs pistes ont été explorées pour y remédier, avec l’élaboration de méthodes statistiques avancées, la création d’observatoires des transports chargés de conserver des données autrement perdues et la réalisation d’études consistant à comparer les pratiques établies dans des territoires similaires en matière d’investissement et d’action publique. On trouvera dans ce rapport des exemples de bonnes pratiques, ainsi qu’une réflexion sur les potentialités offertes par différentes approches et sur la manière de les rendre complémentaires.  

TABLE DES MATIERES

Résumé
Synthèse et conclusions
Les observatoires permanents comme instruments d'évaluation ex-post : le cas français
Les investissements dans le secteur des transports : l'évaluation de l'optimisation des ressources par l'Office national d'audit
TPICS, TIGER et l'expérience des États-Unis : Une analyse ex-post de l'évaluation d'impact économique basée sur des études de cas
Inférence causale pour l'évaluation ex-post des interventions dans les transports
Liste des participants
Powered by OECD iLibrary