Publications


  • 9-octobre-2017

    Français

    Essai n° 412 : Toxicité subaigüe par inhalation : étude sur 28 jours

    Cette Ligne directrice  révisée  a été conçue afin de caractériser pleinement la toxicité par inhalation de l’article d’essai, suite à une exposition répétée sur une période de temps limitée (28 jours), et de fournir des données pour l’évaluation quantitative des risques liés à l’inhalation. Elle a été mise à jour en 2017 afin de permettre de tester et caractériser les effets des nanomatériaux.

    Des groupes de rongeurs (5 mâles et 5 femelles) sont exposés 6 heures par jour pendant une période de 90 jours a) à la substance d’essai à trois niveaux de concentration ou plus, b) à de l’air filtré (témoin négatif), et/ou c) au véhicule (groupe témoin du véhicule). Les animaux sont exposés en général 5 jours par semaine, mais il est aussi permis de les exposer 7 jours par semaine. Des mâles et des femelles sont toujours utilisés, mais peuvent être exposés à des niveaux de concentration différents si l’un des sexes est connu pour être plus sensible à une substance d’essai donnée. Les résultats de l’étude incluent des mesures et des observations quotidiennes détaillées (hématologie et chimie clinique) ainsi qu’une autopsie générale, le poids des organes et de l’histopathologie. Afin de mieux caractériser la toxicité de la substance d’essai, la Ligne directrice laisse la possibilité d’inclure des groupes satellites (réversibilité), des lavages broncho-alvéolaires, la mesure de la charge pulmonaire pour les particules, des tests neurologiques et des évaluations histopathologiques ou de pathologie clinique supplémentaires.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 9-octobre-2017

    Français

    Essai no. 247 : Bourdon, essai de toxicité aiguë par voie orale

    La présente Ligne directrice est une méthode d’essai en laboratoire destinée à évaluer la toxicité aiguë par voie orale des pesticides et d’autres produits chimiques pour des bourdons ouvriers adultes. Des bourdons ouvriers adultes sont exposés à une solution de saccharose à 50% en poids par unité de volume (500g/l), contentant le produit chimique testé. L’essai dure au minimum 48 heures. La mortalité est notée tous les jours et comparée avec les valeurs des témoins. On analyse les résultats afin de calculer la DL50 et la DSEO, si possible, à 24 heures et à 48 heures et, au cas où l’étude est prolongée, à 72 heures et à 96 heures.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 9-octobre-2017

    Français

    Essai n° 405 : Effet irritant/corrosif aigu sur les yeux

    Cette méthode fournit des informations sur les dangers pour la santé qui peuvent résulter de l’application d’une substance d’essai (solide ou liquide et d’aérosols) sur les yeux. Cette Ligne directrice est utilisée préférablement avec des lapins albinos. La substance d’essai est appliquée en dose unique dans le sac conjonctif d’un œil. L’autre œil, non traité, servira de contrôle. L’essai initial emploie un animal ; le niveau de dose dépend de la nature de la substance à tester. Un essai de confirmation doit être fait si un effet corrosif n’est pas observé lors de l’essai initial, la réponse irritante ou négative doit être confirmée en utilisant deux animaux supplémentaires. Il est recommandé que ce soit fait de manière séquentielle, un animal à la fois, plutôt que d’exposer les deux simultanément. La durée de l’observation doit être suffisante pour évaluer pleinement l’ampleur et la réversibilité des effets observés. Les yeux doivent être observés 1, 24, 48 et 72 heures après l’application. Les scores d'irritation oculaire doivent être évalués en conjonction avec la nature et la sévérité des lésions et leur réversibilité ou leur absence de réversibilité. L’utilisation d’anesthésiques topiques et d’analgésiques systémiques pour réduire ou éviter la douleur et la détresse dans le cadre des essais de sécurité pour l'œil est décrite.

    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 9-October-2017

    English

    Test No. 402: Acute Dermal Toxicity

    This method provides information on health hazard likely to arise from short-term exposure to a test chemical by dermal route. Test chemicals should not be administered at doses that are known to cause marked pain and distress due to potential corrosive or severely irritant actions.

    Groups of animals, of a single sex, are exposed via the dermal route to the test chemical in a stepwise procedure using the appropriate fixed doses. The initial dose level is selected at the concentration expected to produce clear signs of toxicity without causing severe toxic effects or mortality. Further groups of animals may be tested at higher or lower fixed doses, depending on the presence or absence of signs of toxicity or mortality. This procedure continues until the dose causing toxicity or no more than one death is identified, or when no effects are seen at the highest dose or when deaths occur at the lowest dose.  Subsequently, observations of effects and deaths are made. Animals which die during the test are necropsied, and at the conclusion of the test the surviving animals are sacrificed and necropsied.

    The method provides information on the hazardous properties and allows the substance to be classified for acute toxicity according to the Globally Harmonised System of classification and labelling of chemicals.

     

  • 9-octobre-2017

    Français

    Essai n° 460 : Méthode d'essai de diffusion de fluorescéine pour identifier les substances corrosives et fortement irritantes pour l'œil

    Cette Ligne directrice décrit un essai in vitro qui peut être utilisé afin d’identifier des produits hydrosolubles corrosifs et irritants sévères de l’œil de la Catégorie 1 du Système général harmonisé de classification et d’étiquetage (SGH) de l’ONU. L’essai est réalisé dans un puits où une monocouche confluente de cellules Madin-Darby Canine Kidney (MDCK) sert de séparation entre deux chambres. Il utilise la fluorescéine comme marqueur. La substance d’essai peut détériorer les jonctions des cellules MDCK et donc d’accroître la perméabilité de la monocouche. De ce fait, la fluorescéine passe à travers la monocouche et la fuite de fluorescéine (FL) augmente. La fuite est calculée sous forme d’un pourcentage établi par référence à un contrôle à blanc et à un contrôle de fuite maximum. La concentration de la substance d’essai provoquant 20% de FL (FL20, en mg/mL) est calculée et utilisée comme modèle de prédiction pour l’identification des produits corrosifs et irritants sévères de l’œil. La valeur limite de FL20 permettant de classer les produits chimiques hydrosolubles comme corrosifs/irritants sévères de l’œil est ≤ 100mg/mL. La méthode d’essai par fuite de fluorescéine fait partie de stratégies d’essai étapes.

  • 9-octobre-2017

    Français

    Essai n° 442E: Sensibilisation cutanée in vitro - Essai de sensibilisation cutanée in vitro portant sur l'événement clé relatif à l'activation des cellules dendritiques dans la voie toxicologique impliquée dans les effets indésirables pour la sensibilisation cutanée

    La présente Ligne directrice (LD) pour les essais de produits chimiques fondée sur les événements clés porte sur le danger de sensibilisation cutanée pour la santé humaine faisant suite à une exposition avec un produit chimique. Elle porte plus particulièrement sur l’activation des cellules dendritiques, qui est un événement clé de la voie toxicologique impliquée dans les effets indésirables (AOP) pour la sensibilisation cutanée. La sensibilisation cutanée se réfère à une réponse allergique faisant suite à un contact avec la peau, selon la définition du Système général harmonisé de classification et d'étiquetage des produits chimiques (SGH) des Nations Unies.

    La présente LD décrit trois méthodes in vitro portant sur le même événement clé : (i) le test d’activation de la lignée cellulaire humaine (h-CLAT), (ii) le test d’activation de la lignée cellulaire U937 (U-SENS) et (iii) l’essai par gène rapporteur de l’interleukine 8 (essai IL‑8 Luc). Ils sont tous utilisés pour aider à distinguer les sensibilisants des non-sensibilisants cutanés, selon le SGH. Les méthodes décrites dans la présente LD permettent de quantifier soit les variations d’expression de marqueurs de surface associés au processus d’activation des monocytes et des DC suite à l’exposition à un sensibilisant (CD54 et CD86, par exemple), soit les changements d’expression de l’IL‑8, une cytokine associée à l’activation des DC. Dans les essais h-CLAT et U-SENS, la variation d’expression des marqueurs de surface est mesurée par cytométrie en flux après coloration cellulaire avec des anticorps marqués par fluorochrome. Dans l’essai IL-8 Luc, la variation d’expression de IL-8 est mesurée de façon indirecte via l’activité du gène de la luciférase qui se trouve sous contrôle du promoteur IL-8. L’intensité relative de fluorescence ou luminescence des cellules traitées, comparée à celle du témoin de solvant/véhicule, est calculée et utilisée dans un modèle prédictif, pour aider à distinguer les sensibilisants des non-sensibilisants.

  • 9-octobre-2017

    Français

  • 7-octobre-2017

    Français

    L'autonomisation économique des femmes dans la région MENA - L'impact des cadres juridiques algérien, égyptien, jordanien, libyen, marocain et tunisien

    Ce rapport examine comment les dispositions légales en vigueur en Algérie, en Égypte, en Jordanie, en Libye, au Maroc et en Tunisie impactent la capacité des femmes à participer pleinement à la vie économique, que ce soit en tant qu'employées ou comme entrepreneuses. Il s’appuie sur une analyse comparative des différents droits énoncés dans les constitutions, les lois sur le statut personnel, la législation du travail, ainsi que les lois fiscales et commerciales. Le rapport reconnaît les progrès considérables accomplis – notamment dans le sillage des soulèvements de 2011 – suite à l’adoption de réformes constitutionnelles et institutionnelles visant à renforcer le statut des femmes.

    Ouvrir le champ des opportunités offertes aux femmes reste toutefois un défi pour les six pays. Le rapport suggère que ceci pourrait être dû à divers facteurs tels que : l’existence de certaines lois discriminantes en matière de genre, des contradictions entre les divers cadres juridiques, le manque de mécanismes d’application, ainsi que les entraves à l’accès au système judiciaire. Grâce à des politiques ciblées, les pays peuvent relever ces défis et contribuer à libérer le potentiel des femmes pour favoriser la croissance, la compétitivité et un développement social inclusif.

  • 4-October-2017

    English

    Green Growth in Cebu, Philippines

    Urban green growth policies encourage economic development while reducing negative environmental externalities and the consumption of natural resources and environmental assets. This report is the fourth case study in the OECD Urban Green Growth in Dynamic Asia project. It explores policies and governance systems to promote green growth in  Metro Cebu, Philippines, and provides recommendations for enhancing Cebu’s green growth potential.
     
    Metro Cebu is the second most populated urban area of the Philippines after Metro Manila. Its economic growth has been impressive. However, it faces many challenges that hinder its sustainable growth in areas such as land use and the provision of basic urban services – transportation, energy, solid waste, and water security. Ongoing development offers numerous opportunties for the metro area to shift towards the cleaner sustainable model which the concept of green growth offers. 
     

  • 4-October-2017

    English

    Renewables 2017 - Analysis and Forecasts to 2022

    The renewable electricity market has witnessed an unprecedented acceleration in recent years, and it broke another annual deployment record in 2016. The market’s main driver last year was solar photovoltaics, which is boosting the growth of renewables in power capacity around the world. As costs decline, wind and solar are becoming increasingly comparable to new-build fossil fuel alternatives in a growing number of countries. China remains the dominant player, but India is increasingly moving to the centre stage. Government policies are introducing more competition through renewable auctions, further reducing costs.

    The IEA’s newly renamed Renewables 2017 (formerly titled Medium-Term Renewables Market Report) provides a detailed market analysis and overview of renewable electricity capacity and generation, biofuels production, and heat consumption, as well as a forecast for the period between 2017 and 2022. This year’s report also provides additional analysis on the contribution of electric vehicles to renewable road transport and on the off-grid solar market in Africa and developing Asia.

    Finally, the report identifies a set of policy improvements in key markets that could accelerate the growth of renewables in the electricity sector as well as the growth of transport biofuels for the first time. These are needed to accelerate decarbonisation in all sectors in order to be on track to meet long-term climate goals.

  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 > >>