Salle de presse

Statistiques de l'OCDE sur le commerce international : tendances au premier trimestre 2015

 

Sévère ralentissement du commerce de marchandises au premier trimestre 2015

 

Version complète du communiqué (tableaux et graphiques inclus - PDF)

 

28/05/2015 - Dans le contexte d’un dollar qui s’apprécie et de la chute des prix du pétrole, le total du commerce de marchandises des économies du G7 et des BRIICS a chuté sévèrement au 1er trimestre 2015(en dollars US corrigés des variations saisonnières). Les exportations ainsi que les importations ont baissé de 7,1% et de 9,5% respectivement en glissement trimestriel. 

Aux États-Unis les exportations et les importations, également touchées par une dispute syndicale dans certains ports importants de la côte ouest, ont décliné de 7,1% et de 4,2% respectivement au premier trimestre 2015. 

Au Canada les exportations et les importations ont chuté de 10,9% et de 7,9% respectivement. Cependant, mesurée en dollars Canadiens, la chute est moins sévère avec une baisse de 2,9% pour les exportations et une hausse de 0,5% pour les importations. Des chutes similaires se sont produites au Royaume Uni (les exportations ainsi que les importations  ont décliné de 12,0% et de 9,5% respectivement). Mesurée en Livres Sterling, la chute est également importante. Les exportations ont chuté moins spectaculairement au Japon (3,5%) mais les importations ont baissé de 9,8% par rapport au trimestre précédent. Cependant, mesurées en Yen, les exportations ont augmenté de 0,5% et les importations ont baissé de 5,9%. 

En ce qui concerne la zone Euro, les exportations et les importations, ont chuté significativement en Allemagne (de 8,6% et de 8,2% respectivement), en Italie (de 9,3% et 8,5%) et en France (de 9,6% et de 9,2%). Toutefois, mesurées en Euros, les exportations et les importations ont augmenté légèrement d’à peu près 1% dans les trois pays. 

Le Commerce des marchandises s’est également contracté dans les économies du BRIICS. Le commerce de l’Inde a subi une baisse importante de quelques 20%, ce qui constitue la plus forte diminution enregistrée depuis la crise. Des baisses similaires ont eu lieu en Chine pour les importations (14,3%)  mais les exportations ont baissé plus modérément  de 2,7% par rapport au trimestre précédent. 

En Russie, une combinaison de plusieurs facteurs, dont les sanctions de l’UE, la baisse des prix du pétrole et un écroulement de Rouble, a fait chuter les exportations et les importations à leur plus bas niveau depuis le premier trimestre de 2009. En Indonésie et en Afrique du Sud, les exportations ont baissé de 4,7% et de 7,1% respectivement et les importations ont diminué de 4% dans les deux cas.

Commerce de Marchandises  en milliards de US$
Données corrigées des variations saisonnières à prix et taux de change courants

‌‌‌‌‌‌

Source : Statistiques du commerce international, OCDE

 

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)