Salle de presse

Statistiques de l'OCDE sur le commerce international : tendances au deuxième trimestre 2017

 

La croissance du commerce de marchandises du G20 se poursuit mais ralentit en T2 2017

 

Version complète du communiqué (tableaux et graphiques inclus - PDF)

 

29/08/217 - Le commerce international de marchandises des pays du G20 au deuxième trimestre de 2017, corrigé des variations saisonnières et exprimé en dollars courants des États-Unis, a progressé pour le cinquième trimestre consécutif, néanmoins à un rythme plus lent qu’au premier trimestre de 2017.

La croissance des exportations a ralenti à 1.4% au deuxième trimestre de 2017, contre 3.4% au premier trimestre de 2017, tandis que les importations ont augmenté de 1.7%, contre 4.2% au trimestre précédent. Le commerce de marchandises du G20 reste environ 10% inférieur à ses plus hauts niveaux atteints en 2014.

Cependant, des divergences importantes sont à noter entre les régions. Dans la zone euro, la croissance des exportations et importations a progressé de 6.8% et 2.9% en France, respectivement, de 5.1% et 4.8% en Allemagne et de 5.3% et 4.5% en Italie. Les exportations ont également progressé de 3.4% au Royaume-Uni (en légère baisse par rapport au taux de 3.6% enregistré au trimestre précédent) et ont fortement augmenté en Turquie de 4.4%.

En Amérique du Nord, la croissance du commerce des marchandises a été négligeable aux États-Unis et a ralenti au Mexique et au Canada. Dans les économies sud-américaines du G20, les exportations ont considérablement diminué en Argentine (moins 10.2%) et au Brésil (moins 5.1%, et des importations également en baisse de 6.8%).

Les exportations ont également significativement diminué en Australie (moins 4.8%), en Inde (moins 6.5%) et en Indonésie (moins 3.0%). La croissance des exportations a ralenti en Chine, au Japon et légèrement en Corée. La croissance des importations a significativement ralenti en Corée (à 0.7%, contre 8.2% au trimestre précédent) et a été négative en Chine (moins 3.3%) et en Indonésie (moins 4.1%).

Les exportations ont reculé plus de 20% en Arabie Saoudite et de près de 6% en Russie, ce qui reflète en partie une baisse de 5% du prix du pétrole brut.

Toutes les économies du G20, à l'exception de l'Australie, de l’Argentine, du Brésil et du Canada, ont vu leurs taux de change s’apprécier par rapport au dollar américain au deuxième trimestre de 2017.

‌‌‌‌

 

 

Documents connexes