Salle de presse

L'OCDE estime que les pouvoirs publics doivent aider les personnes à capacité de travail réduite à accéder à un emploi

 

18/12/2007 - L'OCDE consacre un nouveau rapport à l'analyse des politiques en matière de maladie et d'invalidité en Australie, en Espagne, au Luxembourg et au Royaume-Uni. Dans ce rapport, elle préconise un certain nombre de mesures que les gouvernements devraient prendre pour réduire le nombre de personnes demandant à bénéficier de prestations de maladie et d'invalidité et aider les bénéficiaires à réintégrer le marché du travail.

Dans la publication Maladie, invalidité et travail : surmonter les obstacles (Vol. 2), on observe que les pays de l'OCDE dépensent deux fois plus en prestations de maladie et d'invalidité qu'en prestations de chômage. La plupart des personnes qui commencent à demander à percevoir des prestations d'invalidité ne travailleront jamais plus. Pourtant, avec une formation adéquate et l'accompagnement voulu, beaucoup de ces personnes préfèreraient occuper un emploi et gagner un salaire. Et leur contribution à la vie économique est indispensable pour consolider les systèmes fiscaux et les systèmes publics de protection sociale.

Les dépenses publiques en prestations de maladie et d'invalidité ont représenté, en 2005, environ 2 2.5 % du PIB, dans les quatre pays étudiés. En Australie, au Luxembourg et au Royaume-Uni, ces dépenses représentent près de trois fois les dépenses consacrées aux allocations chômage. En outre, le taux d'emploi des personnes présentant une incapacité est inférieur de moitié environ à celui des autres personnes, et leur taux de chômage est deux fois plus élevé.

Dans les quatre pays, les gens sont plus nombreux à demander à percevoir des prestations d'invalidité lorsque le chômage est élevé et continuent à demander à en bénéficier lorsque la situation du marché du travail s'améliore. Pour rompre ce cycle, les pouvoirs publics devraient réformer en même temps les systèmes de prestations d'invalidité et de chômage. Pendant longtemps, cela n'a pas été le cas, ce qui explique l'augmentation continue du nombre des bénéficiaires de prestations d'invalidité, au cours de la dernière décennie, en Australie et au Royaume-Uni, malgré une situation économique très favorable. Concernant le Luxembourg, des données récentes incitent à penser qu'il pourrait être difficile politiquement de durcir l'accès aux prestations d'invalidité car cela pourrait entraîner une augmentation du chômage structurel.

Chacun des pays étudiés se trouve face à des défis qui lui sont propres. En Australie, les gens demandent souvent à bénéficier de prestations d'invalidité lorsqu'ils ont épuisé leurs droits à des prestations de chômage. Au Luxembourg, les prestations d'invalidité sont essentiellement utilisées comme voie d'accès à une cessation anticipée d'activité ; plus de 80 % de l'ensemble des bénéficiaires ont plus de 50 ans. En Espagne, la décentralisation a créé des problèmes de coordination entre les services de l'emploi, décentralisés, et le système de sécurité sociale, centralisé. Le Royaume-Uni se trouve confronté à une vive augmentation du nombre de demandeurs de prestations d'invalidité qui souffrent d'une maladie mentale ou de problèmes de comportement ; ce groupe représente déjà 40 % de l'ensemble des bénéficiaires de prestations d'invalidité et enregistre un taux d'emploi d'environ 20 %.

Que faut-il faire ? Les employeurs, les médecins et les autorités publiques, en particulier en Australie et au Royaume-Uni, devraient davantage s'impliquer dans le suivi des absences pour cause de maladie - une indemnisation à moyen terme au titre de la maladie débouche souvent sur une indemnisation à long terme au titre de l'invalidité. En Espagne et au Luxembourg, il conviendrait de développer les aides à l'emploi, à la réadaptation et au placement, tandis qu'en Australie et au Royaume-Uni, où ces aides sont déjà bien développées, il conviendrait d'améliorer l'accès à ces dispositifs. Dans les quatre pays, il y a lieu d'approfondir les réformes pour faire en sorte qu'il soit toujours intéressant, financièrement, de prendre un emploi.

Le rapport note que les quatre pays évoluent tous dans la bonne direction. L'Espagne et le Luxembourg suivent attentivement les absences pour cause de maladie ; l'Australie et le Royaume-Uni ont sensiblement amélioré les évaluations de la capacité de travail ; et l'Australie examine les problèmes de santé qui peuvent rendre difficile l'accès à l'emploi pour les chômeurs. L'Australie et le Luxembourg ont modifié leur attitude à l'égard des personnes qui conservent une capacité de travail partielle et apportent aujourd'hui un soutien renforcé aux personnes dont on estime qu'elles peuvent intégrer le marché du travail ou continuer à avoir une activité. En Australie et au Royaume-Uni, de nouveaux programmes d'emploi et de réadaptation et de nouveaux mécanismes de financement ont été mis en place. Toutes ces réformes sont de nature à contribuer à améliorer les résultats, mais le rapport montre néanmoins que, dans les quatre pays, il faudra faire davantage pour aider les personnes présentant une incapacité à trouver un emploi.

Voir les notes par pays consacrées à l'Australie, à l'Espagne, au Luxembourg et au Royaume-Uni, pour plus de précisions concernant les recommandations de l'OCDE. La publication annoncée ici est le deuxième volume dans la série Maladie, invalidité et travail : surmonter les obstacles. Le volume 1, publié en 2006, était consacré à la Norvège, à la Pologne et à la Suisse.

Les journalistes peuvent obtenir un exemplaire du Vol. 2 : Australie, Espagne, Luxembourg et Royaume-Uni, en contactant la Division des relations avec les médias de l'OCDE (tél. : +33 1 45 24 97 00). Pour plus d'informations, contacter l'un des auteurs, à la Direction de l'emploi, du travail et des affaires sociales de l'OCDE : Christopher Prinz (tél. : +33 1 45 24  98 43) ou Michael Förster (tél. : +33 1 45 24 92 80).

Des informations complémentaires sont disponibles à www.oecd.org/els/invalidite

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list