Salle de presse

L'OCDE conclut que les Maldives ne sont pas un paradis fiscal

 

07/03/2002 - L'OCDE a le plaisir d'annoncer que les Maldives ne répondent pas aux critères des paradis fiscaux énoncés dans son rapport de 1998 intitulé : "Concurrence fiscale dommageable : un problème mondial" et qu'il n'est pas envisagé de les faire figurer sur une liste des juridictions non coopératives. Cette décision a été prise après des discussions approfondies avec le gouvernement des Maldives sur la situation actuelle de cette juridiction dans les domaines législatif, réglementaire et économique. Les Maldives ne possèdent pas de secteur extraterritorial d'activités mobiles sur le plan géographique, telles que les activités financières et autres activités de services, et la transparence y est élevée. En outre, il n'y existe pas de dispositions législatives ou de pratiques administratives qui empêchent l'échange effectif de renseignements.

Pour plus de précisions, les journalistes sont invités à prendre contact avec Nicholas Bray, Division des relations avec les médias de l'OCDE (tél. [33] 01 45 24 80 90).

 

Related Documents

 

OECD stellt fest- Malediven sind keine Steueroase

 

Also Available