Salle de presse

Les options stratégiques pour financer les pensions et les soins de santé dans un monde qui vieillit rapidement

 

Remarques liminaires d’Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE

Session des partenaires industriels (Davos), 30 janvier 2009

Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureux de participer à cette session qui intervient à un moment particulièrement crucial pour la politique en matière de pensions et de soins de santé. J’aimerais féliciter le Forum d’avoir pris l’initiative de lancer ce projet visant à « définir les options stratégiques pour financer les pensions et les soins de santé dans un monde qui vieillit rapidement ». L’OCDE est heureuse d’être associée à ce projet. Une approche impliquant les diverses parties prenantes nous paraît, en effet, essentielle pour assurer un financement pérenne. Plusieurs options actuellement envisagées par  le Forum méritent un intérêt particulier à cet égard. En ce qui concerne les pensions, il s’agit de promouvoir des départs à la retraite plus tardifs, d’encourager l’épargne volontaire et d’améliorer l’éducation et la prise de conscience de toutes les parties prenantes, toutes questions sur lesquelles nous travaillons à l’OCDE.

La crise économique et financière n’a fait que souligner la nécessité de poursuivre les réformes visant nos systèmes de pension et de santé. Les responsables publics sont confrontés au défi consistant à apporter des réponses à court terme à la crise sans perdre de vue les réformes structurelles à long terme indispensables pour asseoir les systèmes de pension et de santé sur des bases solides compte tenu du vieillissement démographique.

Je commencerai par évoquer l’impact de la crise sur les pensions. A ce jour, l’impact s’est surtout fait sentir sur les systèmes de pension privés qui ont perdu plus de 20 % en moyenne sur leurs investissements, dans la zone de l’OCDE : 5 000 milliards de dollars sont ainsi partis en fumée. Les systèmes de pension publics, eux aussi, commencent à sentir les effets de l’augmentation du chômage, de la baisse des salaires et, par conséquent, de la diminution des recettes sous forme de cotisations. En outre, les pensionnés sont touchés par la chute des prix de l’immobilier car beaucoup espéraient monétariser leur bien pour compléter leurs revenus durant leur vieillesse.

Ce qui est particulièrement préoccupant dans l’optique de l’action publique c’est la perte de confiance dans le système diversifié, public privé, de financements des retraites. Certains commentateurs estiment que nous devrions faire une moins large place aux pensions privées par capitalisation ou même en revenir aux anciens systèmes publics à pilier unique, par répartition, dans lesquels ils voient le modèle de l’avenir en matière de pensions.

Ce serait une grave erreur. Un système équilibré à plusieurs piliers, combinant des dispositifs publics et privés, par répartition et par capitalisation, collectifs et individuels, reste la bonne approche pour un financement pérenne des pensions alors que nos sociétés vieillissent. Mais, pour qu’un tel système soit viable, il faut plus de transparence et que les fonds de pension soient mieux régulés. La gouvernance et la gestion du risque par les fonds demandent à être grandement améliorées. Les gouvernements et les professionnels du secteur doivent davantage investir, en temps et en argent, dans l’éducation financière des individus. Je prendrai un seul exemple : les personnes proches de la retraite devraient être protégées contre le risque de subir des pertes importantes sur leur épargne. Pour ce faire, leur épargne devrait être graduellement orientée vers des investissements plus sûrs à mesure qu’elles avancent en âge.

Mais nous devons aussi améliorer les politiques publiques en matière de pensions. Le défi immédiat pour les gouvernements est d’éviter la montée de la pauvreté chez les personnes âgées. La plupart des pays de l’OCDE se sont dotés de filets de sécurité financés sur fonds publics en faveur des personnes âgées. Mais, dans certains pays, ces dispositions destinées à éviter la pauvreté sont très limitées. L’Allemagne, la Finlande  et le Japon, par exemple, devraient envisager de renforcer leur filet de sécurité en faveur des personnes âgées.

Ce qu’on peut craindre aujourd’hui c’est que les responsables publics soient tentés de réduire le nombre des chômeurs âgés en les orientant vers les régimes de maladie de longue durée ou d’invalidité ou vers des systèmes de préretraite. Or une fois mis en place, ces systèmes de préretraite tendent à perdurer car il est très difficile d’y mettre fin. Ce type de dispositif est à éviter. De telles mesures sont très coûteuses et donnent un signal erroné à un moment où la démographie des pays de l’OCDE exige un relèvement à long terme de l’âge effectif de la retraite, compte tenu de l’allongement de l’espérance de vie.

Trouver l’équilibre entre réformes structurelles et mesures d’aide à court terme est aussi un défi pour les politiques en matière de santé. L’histoire nous enseigne que les dépenses de santé augmentent souvent plus vite en période de récession qu’en période de prospérité. Et, une fois que les dépenses ont augmenté, elles ne baissent plus. Aux États-Unis, par exemple, les dépenses de santé totales par habitant ont augmenté progressivement de plus de 20 %, en termes réels, au cours des quatre années qui ont suivi le ralentissement de l’économie, en 2000, et, depuis, elles n’ont cessé d’augmenter.

Le vieillissement démographique accroîtra encore les dépenses, principalement du fait des besoins en soins et services de longue durée des personnes âgées dépendantes. En 2005, les dépenses en soins et services de longue durée représentaient à peine plus de 1 % du PIB dans les pays de l’OCDE. Nous pensons qu’elles représenteront entre 2 % et 4 % du PIB en 2050. Il est impératif d’améliorer l’efficience des systèmes de santé pour pouvoir absorber les pressions futures.

Il ne serait ni réaliste ni souhaitable de compter qu’une réforme structurelle de la santé se produise en période de crise économique grave, étant donné les effets contracycliques des dépenses de santé. Mais les gouvernements doivent être vigilants et se préparer à traiter les problèmes structurels dès que la reprise s’enclenchera. Si l’on ne fait rien, les pressions financières n’en seront que plus fortes et rendront les réformes indispensables plus pénibles encore car il faudra alors davantage couper dans les dépenses.
A l’OCDE, nous nous réjouissons à la perspective de travailler avec vous tous pour relever ces défis, pour que nous sortions de cette crise dotés de systèmes de pension et de soins de santé plus solides et plus pérennes, aptes à soutenir l’épreuve du temps.

Je vous remercie.

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list