Salle de presse

Les Ministres des pays de l'OCDE réaffirment les engagements souscrits à l'appui du développement dans la Déclaration du millénaire et le Consensus de Monterrey

 

04/05/2005 - Dans le cadre de l'offensive que mènent les nations les plus riches du monde en vue de donner une nouvelle impulsion à des échanges internationaux et des négociations sur le développement qui s'essoufflent, les Ministres des pays de l'OCDE en réunion à Paris ont réaffirmé les engagements à l'appui du développement énoncés dans la Déclaration du millénaire et le Consensus de Monterrey.

Dans une déclaration de trois pages où sont exposés les principes qui doivent sous-tendre leur action et les priorités recensées, les Ministres s'engagent à "accroître sensiblement le volume de  leur  aide collective", conformément aux accords souscrits dans le Consensus de Monterrey.
Aujourd'hui, cinq pays donneurs (Danemark, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas et Suède) satisfont à l'objectif qui consiste à affecter 0,7 % du revenu national brut à l'aide au développement, et d'autres se sont engagés à atteindre cet objectif pour une date précise. "La concrétisation de ces engagements porterait le volume de l'aide de 78.6 milliards USD en 2004 à 115 milliards USD en 2010."

Toutefois, les pays de l'OCDE soulignent aussi que chaque pays est responsable de son développement économique et social. Comme l'indique la Déclaration, "des politiques macro-économiques saines, une bonne gouvernance s'appuyant sur des institutions démocratiques solides et des dispositifs de responsabilité adaptés aux besoins de la population (…) ainsi qu'un environnement favorable au développement du secteur privé sont des éléments clés d'une croissance économique soutenue, de l'éradication de la pauvreté, de la création d'emplois et de la viabilité de l'environnement."

Il y est rappelé que la corruption est un obstacle majeur au développement et à l'investissement. Dans leur déclaration, les Ministres s'engagent à aider les pays en développement à mettre en place des systèmes efficaces de lutte contre la corruption, mais insistent aussi sur le fait que l'accroissement du volume de l'aide doit aller de pair avec un renforcement de son efficacité et que les programmes d'aide doivent faire l'objet d'un suivi de façon à mesurer les avancées obtenues.

Sur le front de la politique économique, les pays de l'OCDE reconnaissent qu'ils ont un rôle à jouer pour créer des conditions favorables à la croissance. "Les politiques macro-économiques doivent concourir à générer une croissance stable, à contenir l'inflation et à assurer la viabilité des finances publiques, autant de facteurs qui faciliteront la tâche des pays en développement en abaissant le coût des financements et en permettant une expansion régulière des marchés d'exportation", est-il précisé.

Les Ministres reconnaissent qu'il leur appartient de veiller à la compatibilité des politiques qu'ils mènent avec les besoins des pays en développement. "Afin de stimuler la croissance et de mettre pleinement à profit les avantages de l'interaction entre pays en développement et développés, nous renforcerons les synergies entre les politiques et tiendrons compte de leurs retombées pour les pays en développement".

Faisant valoir l'importance pour la croissance économique et le développement d'un système commercial ouvert, fondé sur des règles et non discriminatoire, les pays de l'OCDE s'engagent à faire "tout  leur  possible, poussés par un sentiment accru d'urgence, pour que le Cycle de négociations de Doha apporte des avantages substantiels aux pays en développement".
Leur objectif, indiquent-ils, est de faire aboutir les négociations du Cycle de Doha pour le développement avant la fin de 2006, même s'ils sont conscients que les pays en développement auront besoin d'une aide supplémentaire.

"Une intensification des efforts d'assistance technique et de renforcement des capacités, en faveur des pays les moins avancés en particulier, est également importante", est-il rappelé. "Nous nous emploierons, avec les pays en développement, à rehausser leur capacité de production, à opérer les ajustements nécessaires et à exploiter de nouvelles possibilités d'échanges, Sud-Sud notamment".

Voir le texte complet de la Déclaration.

 

Related Documents

 

to be changed

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list