Salle de presse

La stabilité macroéconomique et les réformes structurelles sont les clés d’une croissance forte et inclusive en Turquie, selon l'OCDE

 

10/07/14-La croissance de la Turquie se renforcera dans les années à venir, mais l’économie reste trop dépendante de la consommation intérieure financée par les capitaux étrangers, selon la dernière Étude économique de l’OCDE : Turquie 2014. La Turquie devrait rééquilibrer sa croissance en adoptant des politiques monétaire et financière propres à inscrire l’inflation, le taux de change et le crédit dans une trajectoire viable.

 

Les auteurs de l’Étude mettent en avant l’embellie des perspectives économiques de la Turquie à court terme: dynamisée par la reprise attendue au niveau mondial, la croissance devrait s’accélérer au cours des deux prochaines années. Pour autant, les perspectives à plus long terme dépendent de la capacité des autorités à faire baisser le taux d’inflation et à préserver la viabilité des finances publiques, tout en engageant des réformes structurelles à même de stimuler la productivité et la compétitivité de toute l’économie.   

 

Il est essentiel d’améliorer le cadre réglementaire général afin que le secteur des entreprises reste l’un des moteurs d’une croissance forte et inclusive. Des réformes structurelles dans le secteur des entreprises contribueraient à doper la compétitivité, les exportations, l’emploi, le revenu et l’épargne, ainsi qu’à rééquilibrer la demande intérieure et la demande extérieure, et à ramener l’économie sur une trajectoire durable sur le plan extérieur.

 

La Turquie doit prendre les mesures nécessaires pour que la réglementation des marchés des produits et du travail soit plus favorable à la croissance, tout en poursuivant les réformes engagées en vue de réduire les obligations réglementaires liées à la taille des entreprises.

 

Les petites entreprises, qui emploient la majorité des travailleurs en Turquie, se soustraient souvent à la plupart de leurs obligations réglementaires. À titre de comparaison, les grandes entreprises institutionnelles, qui bénéficient d’économies d’échelle et d’une meilleure productivité, pâtissent de contraintes juridiques et réglementaires plus lourdes, notamment sur le plan fiscal et social. Cette situation se traduit par une segmentation du secteur des entreprises qui freine les gains de productivité et crée une fracture sociale entre les travailleurs, selon qu’ils sont employés dans le secteur formel ou informel.

 

‌Les réformes réglementaires et fiscales doivent viser la convergence des conditions d’activité de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, vers les normes de l'OCDE. L’application des obligations réglementaires et fiscales doit être améliorée. Les gains obtenus dans tous les secteurs économiques en termes de productivité, de compétitivité et de revenus seraient considérables si une plus grande partie de la population active travaillait dans les entreprises les plus efficientes.

 

Le secteur des entreprise est très segmentéTé‌léchargez les données en Excel

Il ressort également de l’Étude que la rigidité de la législation du marché du travail pèse sur la croissance dans le secteur des entreprises. La suppression des restrictions sur les différentes formes d’emploi – emploi temporaire, intérim, travail à domicile et travail à distance – favoriserait l’embauche de travailleurs peu qualifiés, qui sont majoritaires dans la population active, tout en soutenant la création d’emplois dans le secteur formel. Ces réformes inciteraient en outre les femmes à participer au marché du travail et leur faciliterait l’accès à des emplois de meilleure qualité dans les entreprises du secteur formel.

 

Pour renforcer encore la confiance dans un environnement fondé sur des règles, la Turquie devrait également mettre en place le système de suivi de l’aide de l’État qui a été adopté mais n’est pas encore opérationnel. L’évaluation des programmes d’aide aux PME et aux travailleurs touchés par les changements structurels devrait permettre de cibler les programmes les plus efficaces.

 

Pour plus d’informations, les journalistes sont invités à contacter la Division des médias de l'OCDE (+33 1 4524 9700

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list