Salle de presse

La réforme du marché du travail espagnol est en bonne voie mais il faut aider davantage les jeunes en recherche d’emploi, selon l’OCDE

 

18/12/2013 - L’Espagne a pris des mesures courageuses pour renforcer son marché du travail. Les mesures récemment mises en œuvre ont aidé à créer des emplois et devraient renforcer encore la compétitivité et l’emploi dans les années à venir. Cependant, selon un nouveau rapport de l’OCDE, il faudrait déployer de nouveaux efforts en vue d’intensifier la concurrence sur les marchés de produits et pour améliorer l’aide aux demandeurs d’emploi, en particulier parmi les jeunes.

 

L’Examen de la réforme du marché du travail de 2012 en Espagne réalisé par l’OCDE révèle que, malgré un contexte économique encore difficile, les entreprises sont plus nombreuses à embaucher des travailleurs sur contrat permanent depuis l’adoption de la loi.

 

Il faut cependant faire plus pour réduire le taux de chômage qui se situait à 26.7 % en octobre. Lutter contre le chômage se révèle d’autant plus difficile que les chiffres de la croissance économique mondiale et du commerce sont inférieurs aux prévisions. La priorité du gouvernement dans les mois à venir devrait être de créer des emplois et faire en sorte que les personnes sans emploi ne soient pas laissées pour compte.

 

Présentant le rapport à Madrid, le Directeur de l’emploi, du travail et des affaires sociales de l’OCDE, Stefano Scarpetta, a déclaré : « L’Espagne est sur la bonne voie pour réduire progressivement le chômage. Les réformes produisent déjà des effets. Mais il en faudra d’autres encore pour mieux soutenir les demandeurs d’emploi et pour accroître les possibilités d’ajustement des entreprises en période difficile. »

 

>> Télécharger les données dans Excel

 

Selon l’OCDE, la réforme espagnole a permis d’améliorer la compétitivité des entreprises en leur facilitant l’ajustement des salaires et du temps de travail en cas de choc. Les coûts de main-d’œuvre dans le secteur des entreprises ont diminué de 3.2 % entre la fin de 2011 et le deuxième trimestre de 2013 et l’OCDE attribue cette baisse, pour plus de moitié, aux mesures de la réforme.

 

La réforme a aussi encouragé les entreprises à accroître l’embauche de travailleurs sur contrat permanent, d’environ 30 % en moyenne, même si l’effet sur l’offre de contrats temporaires paraît plus limité. D’après les estimations de l’OCDE, quelque 25 000 contrats permanents supplémentaires sont créés chaque mois grâce à la réforme, principalement dans les entreprises de moins de 100 salariés.


Cependant, la moitié des chômeurs sont sans travail depuis 12 mois ou plus, soit deux fois plus qu’avant la crise. De nouvelles réformes sont donc nécessaires pour développer la création d’emplois et aider les chômeurs à retrouver un travail, et pour réduire encore la segmentation toujours importante du marché du travail espagnol.

 

Les modifications apportées au système de conventions collectives et aux réglementations en matière de licenciement ont accru la possibilité  pour les entreprises de recourir à une stratégie d’ajustement interne face à un choc – en agissant sur les salaires et sur le temps de travail – au lieu de licencier une partie de leur main-d’œuvre. L’Espagne reste toutefois l’un des pays de l’OCDE où les indemnités de cessation d’emploi à caractère obligatoire sont les plus généreuses. L’OCDE suggère de réduire avec le temps les coûts des indemnités de licenciement pour les grandes entreprises afin de les rapprocher de la moyenne de l’Europe et de l’OCDE.

 

Le gouvernement pourrait prendre d’autres mesures, notamment atténuer davantage l’incertitude juridique concernant les licenciements collectifs, par exemple en traitant les licenciements collectifs  abusifs de la même façon que les licenciements abusifs individuels, comme cela se fait dans la plupart des pays de l’OCDE.

 

La marge est grande également pour rehausser l’efficacité des politiques visant à faciliter l’insertion (et la réinsertion) des demandeurs d’emploi sur le marché du travail, notamment en renforçant la coordination entre l’administration centrale et les régions.

 

Pour toutes observations ou demandes de renseignements supplémentaires, les journalistes devront contacter Stefano Scarpetta, Directeur de l’emploi, du travail et des affaires sociales de l’OCDE, à l’adresse Stefano.scarpetta@oecd.org ou la divison des médias: news.contact@oecd.org (tél: +33 1 45 24 97 00).

 

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list