Salle de presse

L'économie brésilienne renoue avec la croissance mais des défis subsistent à long terme, selon l'OCDE

 

22/10/2013 - Le Brésil a gravi les échelons du classement des principales économies du monde, tout en enregistrant une croissance de plus en plus inclusive. Le regain de dynamisme économique que connaît le pays lui permettra de continuer à converger vers les économies plus avancées, et à garantir que les fruits de la croissance future profitent également aux groupes désavantagés, selon la dernière Étude économique de l'OCDE sur le Brésil.

 

Ce rapport, présenté aujourd'hui à Brasília, indique plusieurs domaines dans lesquels le Brésil peut tirer parti de ses réalisations passées et ouvrir la voie à une croissance plus forte dans les années à venir.

 

« Le Brésil récolte les fruits de plusieurs années de réformes qui ont permis une plus grande prospérité économique et une redistribution plus équitable des bénéfices de la croissance au sein de la population », a déclaré M. Gurría. « La croissance et des politiques judicieuses ont permis à 40 millions de personnes de rejoindre les rangs de la classe moyenne au cours des dix dernières années. L'enjeu est maintenant de créer les conditions qui permettront de continuer à améliorer les niveaux de vie et de réduire durablement les inégalités de revenus dans un environnement macroéconomique sain. »

 

 

 

 Téléchargez les données en format Excel ‌

Selon l'Étude, un renforcement de la productivité et de la compétitivité des entreprises brésiliennes permettra d'accroître la richesse économique nationale. Dans cette optique, le Brésil devrait avancer dans la mise en œuvre de réformes structurelles dont le pays a grand besoin, notamment pour améliorer les infrastructures et l’environnement des entreprises, rationaliser un système fiscal pesant, et développer les opportunités de commerce et d’investissement afin de fournir des conditions règlementaires équitables.

 

Pour garantir que les fruits de la croissance soient partagés entre tous les Brésiliens, l'OCDE indique que le Brésil devrait continuer à placer l'éducation et les compétences au cœur de la lutte contre les inégalités et la pauvreté. Développer l'éducation préscolaire, améliorer la qualité de l’enseignement, réduire le nombre de jeunes qui abandonnent leurs études et étendre la formation professionnelle sont des mesures qui peuvent faire beaucoup pour améliorer la qualité de l'éducation.

 

Les politiques sociales ont également joué un rôle clé en matière de réduction de la pauvreté et des inégalités de revenus. Le Brésil peut se focaliser davantage sur les programmes qui se sont avérés les plus efficaces pour améliorer les conditions de vie des personnes pauvres, notamment ceux offrant un soutien ciblé au revenu, comme le dispositif Bolsa Família. Améliorer l’accès et la qualité des services publics, dans les domaines de la santé et des transports urbains par exemple, aura également des répercussions bénéfiques généralisées.

 

Dans cette Étude sont salués les progrès sensibles accomplis par le Brésil en termes d'utilisation durable des ressources naturelles. La déforestation s'est ralentie, mais de vastes étendues de forêts sont toujours détruites. L'application rigoureuse du nouveau code forestier sera cruciale pour la concrétisation de nouvelles avancées dans ce domaine.

 

La place considérable occupée au Brésil par les sources d'énergie renouvelables – notamment l'énergie hydraulique et l'éthanol – a contribué à une réduction de ses émissions de carbone. Pour progresser davantage dans ce domaine, les prix intérieurs des carburants doivent être fixés de manière à ne pas décourager l’utilisation de sources d’énergie renouvelables et être cohérents avec l’objectif de réduction des émissions.

 

De plus amples informations sur l'Étude économique de l'OCDE consacrée au Brésil sont disponibles. 

 

Les journalistes souhaitant obtenir des informations complémentaires sont invités à contacter la Division des médias de l'OCDE, par courrier électronique (news.contact@oecd.org) ou par téléphone (+33 1 45 24 97 00).

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe
  • Topics list