Salle de presse

Immigration dans les pays de l'OCDE: l'impact fiscal et l'opinion publique, conférence ouverte aux médias

 

18/10/2011 - Immigration dans les pays de l'OCDE: l'impact fiscal et l'opinion publique, conférence ouverte aux médias


En l'absence de migrations, il y aura 30% de sorties de plus que d’entrées au sein de la population en âge de travailler et ayant des hauts revenus, dans les pays de l'OCDE, en 2020. L'immigration, en conjonction avec des politiques telles qu’une meilleure mobilisation des ressources humaines à l’échelle nationales, est un moyen d’atténuer les pénuries de main-d’œuvre qui découleront de ces tendances démographiques.

 

Beaucoup de pays de l'OCDE ont pris des mesures pour faciliter la migration du travail, et ces politiques ont été l'une des forces motrices de la croissance des migrations internationales jusqu'en 2008. Pourtant, l'opinion publique, dans de nombreux pays, ne semble pas facilement accepter l’immigration pour le travail, comme en témoigne la montée des partis anti-immigrants. Un des éléments centraux pour agir sur l'opinion publique est l'impact budgétaire de l'immigration, et dans de nombreux pays, il y a un débat sur les liens entre la migration et l'État-providence.

 

Pour étudier ces questions, l'OCDE organise une conférence le lundi 24 Octobre. John P. Martin, Directeur de l'Emploi, du Travail et des Affaires sociales de l'OCDE et Christophe DESTAIS, Directeur adjoint du CEPII, ouvriront la conférence à 09h00 (cliquez ici pour voir le programme).

 

L’intégralité de la conférence est ouverte aux médias

 

Pour vous inscrire à cet événement, veuillez prendre contact avec la Division des médias de l’OCDE (Tél : +33 145 24 14 03 ou news.contact@oecd.org).

 

Documents connexes