Salle de presse

Aruba s'engage à coopérer avec l'OCDE pour éliminer les pratiques fiscales dommageables

 

03/07/2001 - L'OCDE a le plaisir d'annoncer qu'Aruba a pris l'engagement d'éliminer ses pratiques fiscales dommageables d'ici le 31 décembre 2005. L'OCDE se réjouit de collaborer avec Aruba en vue de supprimer ces pratiques et encourage d'autres pays ou territoires à prendre des engagements similaires.

Aruba figurait parmi les 35 pays ou territoires identifiés par l'OCDE en juin 2000 comme répondant aux critères techniques des paradis fiscaux. Les autres pays ou territoires ayant pris des engagements similaires sont les Bermudes, les Îles Caïmans, Chypre, l'Île de Man, Malte, Maurice, les Antilles néerlandaises, Saint-Marin et les Seychelles.

Aruba sera invité à participer, aux côtés d'autres pays ou territoires coopératifs et des pays Membres de l'Organisation, au Forum mondial de l'OCDE afin de discuter de la conception et de la mise en œuvre d'accords efficace d'échange de renseignements. Au cours des mois à venir, l'OCDE continuera à engager des discussions avec d'autres pays ou territoires souhaitant coopérer avec elle pour résoudre les problèmes soulevés par les pratiques fiscales dommageables.

Le texte intégral de l'engagement est publié sur le site Internet de l'OCDE (voir http://www.oecd.org/daf/fa/harm_tax/com_Aruba.htm).

Pour toute information complémentaire, les journalistes sont invités à contacter Nicholas Bray, Division des relations avec les médias de l'OCDE (tél 33 1 45 24 80 90).

 

 

 

Also Available