Etude économique du Portugal 2006

 

Contenu  |  Obtenir cette publication |  Informations complémentaires

 

 

Publiée le 20 Avril 2006

Une Etude économique est publiée tous les 1½ à 2 ans pour chaque pays membre de l'OCDE. Lire plus sur la préparation des Etudes.

L'évaluation et les recommandations de l'OCDE concernant les principaux enjeux économiques sont disponibles en cliquant ci-dessous sur les titres des chapitres. Le chapitre 1 cerne les principaux enjeux économiques. Les chapitres suivants offrent une analyse approfondie et des recommandations de politique économique de chacun de ces enjeux.

 

Contenu                                                                                                                           

Les performances économiques du Portugal se sont nettement dégradées depuis 2000, avec un ralentissement qui s’est révélé plus marqué et plus prolongé que dans la plupart des autres pays de l’OCDE. Ce manque de résilience traduit un certain nombre de faiblesses structurelles. La croissance étant faible et les dépenses publiques mal maîtrisées, le déficit budgétaire est resté à un niveau trop élevé, en atteignant près de 6 % du PIB en 2005. Malgré l’existence d’un ample écart de production, le niveau élevé du déficit budgétaire ne laisse pas de marge de manoeuvre pour stimuler la demande. Le gouvernement s’est engagé dans une stratégie qui vise à assainir les finances publiques et à accélérer la croissance ; il est essentiel d’accentuer cet effort. Sans évolution plus modérée des salaires et sans gains de productivité, le Portugal risque manifestement de perdre encore de sa compétitivité et de voir encore se creuser l’écart de revenu par rapport à la moyenne OCDE.

Il faut mettre en oeuvre immédiatement et énergiquement les réformes prévues dans le domaine des dépenses pour assurer la viabilité des finances publiques et améliorer l’efficience.

Il est fondamental d’exécuter les réformes de structure engagées pour remédier à une situation chronique de maîtrise insuffisante des dépenses publiques, notamment la réforme de l’administration publique, la réforme ambitieuse dans le secteur de la santé qui a débuté sous le gouvernement précédent et la refonte du régime de retraite des fonctionnaires. Pour assurer la viabilité budgétaire à plus long terme, d’autres mesures sont nécessaires, en particulier un profond réaménagement du système général de retraite, l’adoption de plafonds impératifs des dépenses et une évaluation coûts-avantages plus systématique des investissements publics. En outre, une nouvelle simplification de la fiscalité contribuerait à la fois à augmenter les recettes et à renforcer la croissance économique.

Lire aussi ECO Document de travail 489 Le défi budgétaire au Portugal (en anglais)

L’amélioration des résultats éducatifs des jeunes générations est prioritaire.

Le Portugal accuse du point de vue du capital humain un retard considérable sur d’autres pays de l’OCDE et, tout spécialement, de l’UE. Il faut, par une action constante, améliorer et diversifier les services éducatifs, afin que diminue le nombre de jeunes qui quittent prématurément l’école avec des compétences très limitées. Il faut aider les établissements scolaires à tirer efficacement parti de leur (récente)  autonomie, ce qui serait utile pour adapter l’enseignement aux besoins locaux et pour mieux soutenir les  élèves en difficulté. Il serait également souhaitable de sensibiliser davantage les élèves au rendement élevé de la scolarité.

Moderniser l’économie grâce à l’enseignement supérieur, la formation et l’innovation serait bénéfique pour la productivité et aiderait le Portugal à mieux affronter la concurrence mondiale.

Il faut que le Portugal continue de développer les activités à forte valeur ajoutée par rapport aux productions traditionnelles à forte intensité en main-d’oeuvre. L’enseignement supérieur a besoin d’être rationalisé et diversifié, et il faut renforcer ses capacités scientifiques. Son financement devrait être revu, de façon à assurer un accès plus équitable à un public plus large. Une plus forte participation des adultes aux activités de formation est nécessaire ; il faut pour cela cibler l’aide sur les catégories qui en ont le plus besoin, améliorer la qualité des cours de formation et évaluer l’efficacité des programmes en place.  L’innovation devrait être développée dans les entreprises et les établissements de recherche en resserrant les liens qui les unissent et en veillant à l’efficacité des incitations fiscales.

Lire aussi ECO Document de travail 505 Accroître le capital humain au Portugal (en anglais)

Pour accélérer la croissance, il faut aussi créer un environnement plus dynamique pour les entreprises, intensifier la concurrence et faciliter les ajustements sur le marché du travail.

Malgré la nette amélioration du cadre réglementaire des activités industrielles et commerciales, de nouvelles mesures sont à prendre pour faciliter la création d’entreprises, ou leur disparition lorsqu’elles ne se montrent pas performantes. Renforcer la concurrence sur les marchés de produits dans l’ensemble de l’économie serait bénéfique pour l’efficience et aussi pour le bien-être des consommateurs, en faisant baisser les prix. Le marché du travail portugais se caractérise par des taux d’activité traditionnellement élevés, mais aussi par une forte proportion de contrats à durée déterminée dans l’emploi total. Un assouplissement du droit du travail favoriserait la création d’emplois sous le régime normal et contribuerait au redéploiement de la main-d’oeuvre en vue de ses affectations les plus productives, et cet assouplissement devrait se doubler de mesures efficaces d’aide à la recherche d’emploi et de services d’activation bien conçus pour la transition vers l’emploi.

 

Obtenir cette publication                                                                                              

La Synthèse (en pdf). La Synthèse contient le résumé et les évaluations et recommandations de l'OCDE.

Pour consulter l'édition complète de l'Etude économique de l'OCDE du Portugal:

 

Informations complémentaires                                                                                     

Des informations complémentaires sur cette Etude peuvent être obtenues auprès du Bureau du Portugal du Département des affaires économiques de l'OCDE à webmaster@oecd.org. Ce rapport du Secrétariat de l'OCDE a été préparé Bénédicte Larre, Stéphanie Guichard and David Haugh sous la direction de Wilhelm Leibfritz.

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe