Partager

Portugal

Des réformes de fond ouvrent la voie à la reprise économique au Portugal, selon l’OCDE

 

27/10/2014 - Des réformes de fond ont contribué à remettre l’économie portugaise sur les rails même s’il faudra, pour que la reprise soit durable, introduire d’autres mesures destinées à renforcer la compétitivité à l’exportation, créer des emplois et garantir une protection sociale aux plus démunis, selon la dernière Étude économique de l’OCDE sur le Portugal.

 

chart PIB

Présentée à Lisbonne par le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, et la ministre des Finances du Portugal, Mme Maria Luís Albuquerque, cette Étude met en lumière les mesures significatives prises par le pays pour sortir d’une récession particulièrement grave et s’affranchir avec succès du programme d’assistance financière.



Selon l’Étude, le PIB du Portugal devrait progresser de 0,8 % cette année et de 1,3 % en 2015. Le rapport souligne par ailleurs que les exportations se redressent et que les finances publiques se portent mieux grâce aux mesures d’assainissement budgétaire. Le chômage, bien qu’élevé, est en recul.


« Le Portugal a accompli des progrès spectaculaires et ses efforts de réforme commencent à porter leurs fruits » a déclaré M. Gurría. « Tout l’enjeu maintenant est de poursuivre sur cette lancée. Cela veut dire qu’il faut faire encore davantage pour accroître la productivité et la compétitivité et, partant, stimuler les exportations, tout en s’employant parallèlement à traiter les séquelles de la crise : un chômage élevé, des inégalités de revenu et la pauvreté. » (lire son discours en anglais)


L’OCDE préconise un certain nombre de réformes qui aideront le Portugal à convertir les succès remportés dernièrement sur les marchés à l’exportation en croissance durable et en créations d’emplois. Ses principales recommandations portent notamment sur des mesures destinées à renforcer la concurrence, en particulier dans le secteur des services grâce à une poursuite de la réforme de la réglementation, à stimuler l’innovation et à favoriser le développement des compétences. Les réformes récentes, qui privilégient la négociation salariale au niveau des entreprises à l’extension obligatoire des conventions collectives pour couvrir des secteurs d’activité entiers, devraient être poursuivies. La négociation au niveau de l’entreprise facilite en effet l’arrivée sur le marché de nouveaux acteurs qui jouent un rôle déterminant dans le renforcement de la productivité et la création d’emplois.


Dans son Étude, l’OCDE recommande au Portugal de poursuive, comme prévu, son assainissement budgétaire, et de s’assurer que les stabilisateurs budgétaires automatiques joueront pleinement leur rôle si la croissance venait à marquer le pas. Une attention particulière doit être réservée au secteur bancaire, qui demeure fragile du fait du niveau élevé des prêts improductifs qui pèsent toujours sur le bilan des banques. Sachant que de nombreuses entreprises sont très endettées et peinent à rembourser leurs prêts, les autorités devraient faire le nécessaire pour que les pertes bancaires soient prises en compte de manière cohérente et sans retard, évaluer l’efficacité des procédures d’insolvabilité et les réformer si nécessaire.


La crise, et notamment la forte hausse du chômage, a donné un coup d’arrêt au recul progressif des inégalités et de la pauvreté amorcé de longue date ; le nombre de ménages pauvres est maintenant reparti à la hausse, les enfants et les jeunes étant particulièrement touchés. Bien que le poids des mesures d’assainissement budgétaire ait porté essentiellement sur les ménages à hauts revenus, les revenus des groupes les plus défavorisés ont aussi été sérieusement amputés sous l’effet des réformes engagées.


Le Portugal devrait renforcer son filet de protection sociale, en réduisant les chevauchements entre les différents programmes existants, et en augmentant son aide en faveur des plus démunis. Il lui faudrait également renforcer les politiques de réinsertion des chômeurs, notamment à travers un élargissement de la formation pour adultes.


Une synthèse de l’Étude économique de l’OCDE sur le Portugal est disponible à l’adresse suivante : www.oecd.org/fr/eco/etudes/portugal.htm.

Pour plus d’informations, les journalistes sont invités à contacter la Division des médias de l’OCDE (01 45 24 97 00).

 

Documents connexes