Pologne

La Pologne doit investir dans les infrastructures et les compétences pour améliorer le niveau de vie et le bien-être

 

22/03/16 - La croissance économique reste dynamique en Pologne et le chômage recule, mais des investissements supplémentaires dans les infrastructures et les compétences s’imposent pour que l’amélioration du niveau de vie, de la qualité de l’environnement et du bien-être puisse se poursuivre, selon la dernière Étude économique de l'OCDE consacrée à la Pologne.

 

L’Étude, présentée à Varsovie aujourd’hui par Mme Catherine L. Mann, Chef économiste de l'OCDE, et par M. Mateusz Morawiecki, Vice-Premier ministre de la Pologne, marque le 20e anniversaire de l’adhésion de la Pologne à l'OCDE. Si elle souligne les progrès considérables accomplis par le pays ces vingt dernières années en termes de convergence avec les pays aux revenus plus élevés, l’Étude met aussi en évidence les obstacles qu’il faudra encore surmonter pour favoriser la création d’emplois plus nombreux et de meilleure qualité, améliorer le climat des affaires, développer les infrastructures, et assainir les finances publiques.

 

Télécharger les données en format Excel

 

« La Pologne a accompli des progrès remarquables depuis qu’elle a rejoint l'OCDE il y a 20 ans, pour atteindre des niveaux de bien-être et de qualité de vie jamais enregistrés jusqu’à présent », explique Mme Mann. « Alors que la plupart des pays s’efforcent de rebondir après la crise économique mondiale, l’économie polonaise enregistre une croissance soutenue qui fait reculer le chômage. Le défi qu’elle va devoir relever à l’avenir consiste à trouver le juste dosage de mesures qui lui permettront d’assurer une transition en douceur vers une économie fondée sur des technologies et des compétences de plus haut niveau, avec à la clé une croissance plus forte, plus verte et plus inclusive ».

 

Ce programme de réformes et les priorités d’action du nouveau gouvernement, au nombre desquelles figure une nouvelle prestation pour enfant, impliquent plus de dépenses. Pour aider à les financer, l’Étude propose des pistes afin de mener une vaste réforme de la fiscalité, axée notamment sur la suppression des exonérations de TVA et des taux réduits, le recours accru aux impôts fonciers et aux écotaxes, et le renforcement de l’administration fiscale.

L’amélioration des compétences se traduira par une hausse de la productivité et une accélération des créations d’emplois, selon les auteurs de l’Étude. Il est essentiel que la Pologne continue de développer l’accès à l’enseignement préscolaire, renforce l’aide offerte aux élèves les plus faibles et accorde une place plus importante à la formation en entreprise dans l’enseignement professionnel.

 

Pour augmenter le taux d’activité des femmes, il est crucial de leur proposer de meilleures solutions pour concilier vie professionnelle et vie de famille, notamment en étoffant l’offre de structures d’accueil des jeunes enfants et de services de prise en charge de la dépendance. La réforme en cours qui prévoit le relèvement progressif de l’âge légal de la retraite est indispensable pour renforcer l’emploi des seniors et lutter contre la pauvreté parmi les personnes âgées. Les possibilités éventuelles de retraite anticipée devraient être les mêmes pour les hommes et les femmes, et ne devraient pas reposer sur des incitations financières.

 

Pour donner un coup de fouet à l’investissement dans les infrastructures, la Pologne devrait améliorer la prise en compte des critères relatifs à l’environnement et à la santé dans le processus de sélection et d’évaluation des projets, garantir un financement stable pour l’investissement dans les infrastructures de transport public et leur entretien, et améliorer les conditions-cadres pour l’investissement dans les énergies renouvelables. En apportant un soutien aux administrations locales qui gèrent des projets d’infrastructure et en renforçant les capacités de gouvernance locales, la Pologne pourrait améliorer la fourniture des infrastructures.

 

Une synthèse de l’Étude économique, établie à partir des conclusions principales, est accessible librement sur le site web de l'OCDE à l’adresse suivante : www.oecd.org/fr/pologne/etude-economique-pologne.htm. Les journalistes sont invités à faire figurer ce lien Internet dans les articles consacrés à l’Étude.

 

Pour de plus amples informations sur l’Étude économique de la Pologne, veuillez contacter la Division des médias de l'OCDE (news.contact@oecd.org ; +33 1 45 24 97 00).

 

Coopérant avec plus d’une centaine de pays, l’OCDE est un forum stratégique international qui œuvre à promouvoir des politiques conçues pour améliorer le bien-être économique et social des citoyens dans le monde entier.

 

Documents connexes