Lituanie

Aide publique au développement (APD) de la Lituanie

 

En 2016, l’APD a atteint 58 millions USD (0.14 % du RNB) selon les données préliminaires. En 2015, l’APD nette de la Lituanie s’est élevée à 48 millions USD, soit une hausse de 26 % en termes réels relativement à 2014. Le rapport APD/RNB est passé de 0.10 % à 0.12 %.

La loi sur la coopération pour le développement et l’aide humanitaire, adoptée en 2013 et mise à jour en 2016, définit le cadre dans lequel s’inscrit la politique de la Lituanie en matière de coopération pour le développement, et expose son rôle, ses objectifs, les principes qui la régissent et ses priorités, en indiquant la répartition des responsabilités y afférentes et ses modalités de financement. Les principes qui sous-tendent la coopération lituanienne pour le développement sont les suivants : les relations de partenariat avec les pays partenaires, l’appropriation par les pays partenaires, la solidarité, l’efficience, la transparence et la responsabilité, la coordination et la complémentarité, ainsi que la cohérence des politiques.

En 2016, la Lituanie a adopté un nouveau Plan d’action intergouvernemental de coopération pour le développement pour la période 2017-19, qui vise à appuyer des politiques de développement efficaces s’inscrivant dans le droit fil des efforts déployés pour atteindre les Objectifs de développement durable à l’horizon 2030 et répondant aux besoins des pays partenaires. C’est le ministère des Affaires étrangères qui est chargé d’assurer la mise en oeuvre et la coordination de la coopération lituanienne pour le développement.

En 2015, les apports de la Lituanie dans le domaine de la coopération bilatérale pour le développement ont été essentiellement dirigés vers l’Ukraine et le Bélarus. Les principaux secteurs ciblés ont été l’éducation, l’aide humanitaire ainsi que la gouvernance et la société civile. Ces apports revêtent surtout la forme de projets de coopération technique de faible envergure.

L’APD multilatérale de la Lituanie, qui a représenté 80 % de son APD totale en 2015, a été dispensée principalement par le canal de l’Union européenne (à hauteur de 84 % de son APD multilatérale en 2015), ainsi que par le biais du Groupe de la Banque mondiale (10 %) et des Nations Unies (4 %).

Depuis 2015 la Lituanie est un pays candidat à l’adhésion à l’OCDE.

> Lire la suite

> Accéder aux données

 

 

Also AvailableEgalement disponible(s)