Émirats arabes unis

Aide publique au développement (APD) des Emirats arabes unis

 

En 2016, l’APD a atteint 4.1 milliards USD (1.12 % du RNB) selon les données préliminaires. En 2015, l’APD nette totale des Émirats arabes unis (EAU) a atteint 4.4 milliards USD, soit une baisse de 4 % en termes réels relativement à 2014. Le rapport de l’APD au RNB a également diminué en 2015 pour s’établir à 1.18 %, contre 1.26 % en 2014. Ce fléchissement s’explique principalement par une contraction de 56 millions USD de l’APD consentie à l’Afrique du Nord, essentiellement à l’Égypte mais également au Maroc. Les EAU se sont toutefois maintenus bien au-dessus de l’objectif de 0.7 %* fixé par les Nations Unies pour le rapport APD/RNB des pays économiquement avancés.

Jusqu’à sa fusion avec le ministère des Affaires étrangères en février 2016, c’était le ministère de la Coopération internationale et du développement, créé en 2013, qui était chargé de la fixation des priorités stratégiques, géographiques et sectorielles, de la définition des modalités et des mécanismes de répartition et de mise en oeuvre de l’aide extérieure, ainsi que de la collecte de données sur les apports d’aide. En décembre 2016, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a lancé la nouvelle stratégie de coopération des Émirats arabes unis pour le développement pour la période 2017-21 (Gouvernement des Émirats arabes unis, 2016).

En 2015, les EAU ont dirigé leurs apports en matière de coopération bilatérale essentiellement vers l’Égypte, leYémen, la Jordanie, l’Iraq, le Maroc, le Soudan et le Pakistan. Les principaux secteurs ciblés par les engagements bilatéraux ont été l’aide-programme, l’infrastructure économique (énergie et transport) et l’aide humanitaire. Le programme bilatéral des EAU est en majeure partie constitué de dons.

L’APD multilatérale des EAU, qui a représenté 1 % de leur APD totale en 2015, a été dispensée principalement par le canal des Nations Unies (75 %).

Les EAU possèdent le statut de Participant auprès du Comité d'aide au développement (CAD).

> Lire la suite

> Accéder aux données

 

 

Also AvailableEgalement disponible(s)