El Salvador

Projet Inclusion des jeunes - Alexander Martínez

 

« À l'avenir, je me vois travailler dans un emploi qui me plaît, par exemple, dans une agence de coopération au développement ou une ONG, travaillant pour les jeunes »

 

Alexander Martínez, 27 ans, de San Vicente, El Salvador

 

Je m’appelle Alexander Martínez, j’habite dans le département de San Vicente, au centre d’El Salvador. Petit, quand j'allais à l'école primaire, je vivais avec ma grand-mère et ma tante à San Salvador. J’ai fait des études en communication. Je terminé l’université il y a deux ans et j’aurais aimé continuer, mais ma situation financière ne le permettait pas. Si je parviens à obtenir une bourse, j'aimerais les reprendre.

En ce moment j'aime bien ce que je fais. Je travaille depuis cinq ans dans une association qui travaille avec les jeunes. Ma famille est un peu réticente vis-à-vis de mon travail parce qu'il n’est pas rémunéré, mais moi ça me plait parce que c’est une façon d’aider mon pays, en particulier les jeunes, principalement dans le domaine de la violence (un problème important dans le pays).

Mes études m’ont aidé dans le travail que je fais. J’ai appris à écouter les jeunes et à m’exprimer correctement. De plus, les formations que j’ai suivi dans l’association m’ont aussi aidé. Ce sont des choses que l'on ne voit pas à l'école, mais que l’on apprend dans la vie. Je suis à la recherche d'un emploi mais c'est difficile à cause de mon manque d'expérience. Le travail que je fais dans l’association des jeunes n’est pas directement lié à mes études, il n’est donc pas considéré comme une expérience professionnelle. Ceci est un gros problème pour les jeunes, tous n’ont pas l'expérience que les entreprises demandent. 

 

En savoir plus sur le travail du projet d'inclusion des jeunes au Salvador




Revenir à l'accueil

 

Documents connexes