Burkina Faso : un nouveau cadre d’investissement pour l’agriculture

 

À la demande du gouvernement burkinabé, le Secrétariat du Club, en collaboration avec l’Initiative OCDE-NEPAD pour l’investissement en Afrique, a réalisé une évaluation de l’ensemble des textes et règlements touchant l’investissement dans l’agriculture dans le but de définir un cadre intégré pour l’investissement agricole durable. Suite à une large consultation menée à l’échelle nationale, une version provisoire du « Cadre d’action pour l’investissement agricole » a été présentée lors de l’Atelier de restitution.

 

À propos du CAI | Objectifs | Impact | Méthode | Étapes | Documents | Contacts


Contexte

Le secteur agricole représente 33 % du PIB du Burkina Faso et emploie environ 86 % de la population active. Comme beaucoup de ses pairs africains, le Burkina Faso souffre de sous-investissement dans ce secteur. De fait, ce dernier reçoit peu d’investissements comparé au secteur minier et les investissements agricoles sont essentiellement concentrés dans la filière cotonnière.  Le Burkina Faso possède un potentiel important de production et de transformation agro-alimentaire faiblement valorisé et plusieurs investisseurs rencontrent des difficultés de financement. Le déficit d’infrastructures et le manque de cohérence des politiques constituent des obstacles majeurs expliquant les faibles performances du secteur agricole burkinabé. En 2011, le Burkina Faso est classé au 151ème rang sur 183 pays selon l’indice de « Doing Business ».

 

Le saviez-vous ?

  • L’agriculture burkinabé représente en moyenne 33 % du PIB national ;
  • Le secteur de l’élevage représente en moyenne 12 % du PIB et 26 % des exportations ;
  • 80 % de la population active travaille dans l’agriculture ;
  • Les exportations agricoles représentent 90 % des exportations ;
  • L’agriculture est dominée par les cultures céréalières : 80,6 % des superficies emblavées chaque année.
  • 80 % des engrais minéraux sont acquis à crédit ;
  • 12% (30 000 ha) du potentiel irrigable (233 500 ha) et 45 % des terres cultivables sont utilisées en 2006.    
  • Le potentiel irrigable est très faible soit seulement 2,6 % du potentiel cultivable.
  

 

À propos du CAI

Le Cadre d’action pour l’investissement (CAI) a été élaboré par un Groupe de travail établi par l’OCDE et composé de représentants de 60 économies membres et non membres de l’OCDE, pour aider les gouvernements à remédier au « déficit de l’investissement privé ». Il s’agit d’une approche multilatérale qui est la plus complète élaborée à ce jour pour améliorer les conditions de l’investissement. Le CAI pose quelque 82 questions aux gouvernements dans 10 domaines d’action afin de les aider à concevoir et à mettre en œuvre de bonnes pratiques pour attirer les avantages de l’investissement et en tirer le plus grand parti possible. > en savoir plus

 

Objectifs

Sur la base du Cadre d’action pour l’investissement de l’OCDE, l’évaluation menée à l’échelle nationale avait pour objectif de :

  • Réaliser une analyse de l’environnement des investissements dans le secteur agricole en vue d’améliorer les capacités de production, ainsi que la définition et la coordination des politiques ;
  • Analyser les grandes tendances des investissements publics et privés, nationaux, régionaux et internationaux dans le secteur agricole, en vue d’en tirer des leçons pour la mise en place de mesures destinées à attirer les investissements.
  • Établir un état des lieux concernant les politiques d’investissement dans le secteur agricole, leurs limites et leurs conséquences sur les investissements nationaux, régionaux ou internationaux ;
  • Formuler des propositions de mesures et réformes dans les différents domaines analysés afin d’attirer les investissements dans le secteur agro-alimentaire tout en tenant compte des conséquences possibles sur l’environnement et la société.

Impact politique

Selon le Ministre burkinabé de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques : « Cette évaluation déboucherait sur des recommandations de mesures concrètes en faveur des investissements agricoles. Les résultats alimenteront les discussions des états généraux de l’agriculture et contribueront à l’élaboration de la Loi d’Orientation Agricole (LOA) L’évaluation pourrait également être un élément fondamental dans le processus d’élaboration de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD), qui vise notamment la promotion de l’entrepreneuriat rural. » (> discours, Atelier de lancement).

 

Méthode de travail - processus

Le questionnaire utilisé par l‘OCDE a été adapté au contexte et aux priorités du Burkina Faso. L’atelier de lancement (10 mai 2010) a officiellement démarré le processus d’évaluation qui s’est appuyé sur une forte participation des représentants des ministères et autres agences gouvernementales burkinabés. Des points focaux désignés de chaque structure ont activement participé aux travaux ; des synthèses issues de ce processus ont fait l’objet de validation ministérielle les 3, 4 et 18 novembre 2010. Elles ont été consolidées par le Comité d’orientation stratégie (C.O.S) le 25 novembre 2010. L’Atelier de restitution (22 mars 2011) a rassemblé une centaine de personnes impliquées dans cette évaluation. Entre autres, les résultats de cette évaluation ont été présentés lors de la 5ème Réunion ministérielle NEPAD-OCDE qui s’est tenue à Dakar les 25 et 26 avril 2011. L’objectif était de partager l’expérience burkinabè avec les autres pays de la sous-région pour en faire un outil efficace pour l’investissement en Afrique. A l’issue de la conférence ministérielle, certains pays comme par exemple le Sénégal, ont manifesté leur intérêt à suivre l’expérience burkinabè et à réaliser une revue CAIA en collaboration avec l’OCDE.

 

Principales étapes

  • Atelier de lancement, Ouagadougou, le 10 mai 2010
  • Mise en place d’un Comité d’orientation stratégique (COS)
  • Atelier de restitution, Ouagadougou, le 22 mars 2011
  • 5ème Réunion ministérielle OCDE-NEPAD, Dakar, les 25-26 avril 2011
  • Publication du rapport final en septembre 2011.

Prochaines étapes

  • Présentation des résultats de l’évaluation aux états généraux de l’agriculture ;
  • Contribution à l’élaboration de la loi d’orientation agricole et à la stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) ;
  • Exploitation des résultats de l’analyse CAIA pour améliorer la matrice de la SCAD ;
  • Avancer la discussion sur la nécessité de créer un code des investissements agricoles pour mieux intégrer en particulier les producteurs agricoles (qui ne sont pas reconnus dans le code actuel des investissements) ;

Documents

Contacts

  • Moussa Kaboré, Directeur de la Prospective et des Statistiques Agricoles et Alimentaires (DPSAA)
  • Léonidas Hitimana, Chargé de programme, CSAO
  • Mike Pfister, Chargé des politiques d'investissement, DAF
  • Said Kechida, Consultant / NEPAD, DAF

 

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe