Examens environnementaux de l'OCDE : Norvège 2011

 

         Norvège                                                                    

Highlights Sommaire | Obtenir cette publication | Informations supplémentaires

Examens environnementaux de l'OCDE : Norvège 2011

Les examens des performances environnementales  permettent d'identifier les bonnes pratiques et de formuler des recommandations pour améliorer les politiques environnementales du pays examiné et les programmes.

Le rapport sur la Norvège analyse dans quelle mesure le pays a atteint ses objectifs nationaux et engagements internationaux concernant le changement climatique, la protection de la biodiversité, la gestion des déchets et des matériaux et, plus généralement la gestion de son environnement et des ressources naturelles.

Le Highlights (aussi disponible en anglais) contient les principales conclusions de l'OCDE. Un résumé est présenté ci-dessous.

__________________________________________ 

Évolution depuis l’examen de 2001

  • Manifestant de solides signes de reprise économique suite à la récession mondiale de 2008-09, la Norvège continue de se positionner à l’avant-garde de l’action publique concernant divers aspects de la politique de l'environnement.
  • Depuis l’examen publié par l'OCDE en 2001, la Norvège a donné la priorité à certaines mesures visant à réduire les pressions sur l'environnement, notamment dans les domaines du changement climatique, de la biodiversité, du milieu marin, de la gestion des déchets et de la gestion des produits chimiques.
  • Bien qu’elle ne soit pas membre de l’Union européenne, la Norvège a influencé la politique environnementale communautaire et, dans certains domaines, ses dispositions sont plus contraignantes que celles imposées par l'UE.
  • Certains problèmes persistent toutefois : l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES), la menace qui pèse sur certaines espèces dans les forêts, les voies navigables et les paysages agricoles, et l’accélération de la production de déchets.

______________________________________________________________ 

Croissance Verte

  • Les objectifs de la politique de l’environnement de la Norvège sont ambitieux. En vertu d’une stratégie qui vise à faire valoir le développement durable dans l’élaboration des politiques, ils sont étayés par un solide cadre d’analyse des questions environnementales, sociales et économiques.
  • En complément, la gestion du capital humain, du capital naturel, du capital produit et du capital financier font l’objet d’une approche ciblée.
  • Il faudra de nouveau se pencher sur le rapport coût-efficacité des mesures environnementales pour continuer d’améliorer l’état de l’environnement, mais aussi mettre de l’ordre dans la politique budgétaire, en ce qui concerne certains prélèvements fiscaux et certaines subventions.
  • Une augmentation de l’investissement dans la R D serait propice à l’action en faveur d’une croissance verte.

________________________________________________________________

Mise en œuvre des politiques environnementales

  • La Norvège a pris des initiatives qui ont facilité une application efficace de nombreuses politiques environnementales, notamment en simplifiant la réglementation, en décentralisant certaines responsabilités en matière d’environnement et en recourant avec intelligence aux instruments économiques. Les activités de contrôle de l’application sont mieux ciblées, déterminées en fonction des risques et tournées vers la dissuasion.
  • De nouvelles dispositions ont élargi l’éventail des projets devant faire l’objet d’une étude d’impact sur l’environnement et institué de meilleurs dispositifs de consultation du public. Ce nouveau cadre est étayé par un vaste réseau d’indicateurs environnementaux qui servent à suivre les politiques et à faire connaître les résultats obtenus.
  • Alors qu’un certain nombre de domaines appellent une plus grande attention, à commencer par la pollution de l’air, les infrastructures de distribution d’eau et d’assainissement et la gestion des cours d’eau, il sera primordial pour progresser de mettre à profit les politiques rigoureuses en place.

________________________________________________________________

________________________________________________________________

Changement climatique
  • La Norvège, qui compte parmi les premiers pays à avoir adopté une taxe carbone, s’emploie résolument à réduire les émissions par ce moyen et par sa participation au système communautaire d’échange de quotas d’émission.
  • Ses émissions ayant augmenté au cours des 20 dernières années, elle devra, pour atteindre son ambitieux objectif de réduction à l’horizon 2020, œuvrer à la mise en place d’une tarification du carbone plus cohérente dans tous les pans de l’économie, concevoir une stratégie d’amélioration de l’efficacité énergétique dans l’ensemble de l’économie, et revoir les taxes et exonérations applicables dans les transports.
  • La Norvège, si elle administre tous ces éléments avec succès, pourrait faire figure d’exemple pour d’autres pays et leur montrer la voie vers une économie sobre en carbone.

________________________________________________________________

Gestion des déchets

  • La Norvège s’est dotée d’un cadre réglementaire plus simple en matière de gestion des déchets, et s’efforce de freiner la forte croissance de la production de déchets enregistrée depuis le précédent examen publié par l'OCDE.
  • Des efforts ont été déployés pour améliorer le rapport coût-efficacité des services de collecte sélective et de traitement des déchets ménagers, et pour rendre plus sûr le fonctionnement des décharges.
  • Les mesures one été prises pour réduire les émissions de substances chimiques dangereuses, dont beaucoup étaient associées à l’élimination des produits hors d’usage, ainsi que pour faire face aux problèmes posés par les sites contaminés.
  • Des préoccupations demeurent toutefois, concernant notamment les volumes de déchets dangereux et les transferts transfrontières de déchets. La question de savoir comment utiliser efficacement la panoplie d’instruments disponibles en matière de gestion des déchets et améliorer la mise en œuvre des plans de gestion des déchets sera examinée dans ce chapitre, de même que les meilleurs moyens d’utiliser les taxes et autres incitations susceptibles d’améliorer les performances.

________________________________________________________________

Nature et biodiversité

  • La Norvège s’est dotée d’un cadre solide pour les questions de biodiversité. Des progrès importants ont été réalisés grâce à l’augmentation des dépenses en faveur de la biodiversité, à l’adoption de la loi sur la diversité naturelle, à la création du Centre d’information sur la biodiversité et aux plans de gestion des mers, qui ont permis de mieux protéger certains habitats terrestres et marins et certaines espèces menacées.
  • Toutefois, les objectifs visés et les mesures à prendre doivent être précisés dans d’autres domaines, notamment la protection des forêts, et les zones côtières et fluviales qui restent menacées par l’activité humaine.
  • La Norvège doit mettre l’accent sur les priorités pour assurer la gestion durable de la biodiversité et la conservation de la nature, et sur les effets du changement climatique dans ces domaines.
                                                                                                          ________________________________________________________________

Coopération internationale

  • La Norvège demeure un acteur important de la coopération internationale bilatérale, régionale et internationale dans le domaine de l’environnement. Le pays a joué un rôle positif dans les négociations internationales sur le changement climatique, la protection du milieu marin et les produits chimiques.
  • La réduction de l’impact sur le milieu marin de l’extraction du pétrole et du gaz, du transport maritime et de la pêche fait partie des défis que la Norvège doit relever en coopération avec les autres pays.
  • La Norvège constitue une référence en matière d’aide au développement : elle affiche un bon rapport APD/RNB et accorde un soutien important pour aider les pays en développement à réduire les émissions imputables à la déforestation et la dégradation des forêts.

Les lecteurs peuvent accéser aux versions complètes des Examens de performances environnementales de l'OCDE: Norvège en choississant parmi les options ci-après :

___________________________________________________________

Des informations complémentaires sur cette étude peuvent être obtenues

auprès de Krzysztof Michalak ou de Shayne MacLachlan

___________________________________________________________

www.oecd.org/fr/env/examens-pays/norvege2011.htm

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe