Norvège

Norvège - Résumé des projections économiques (novembre 2017)

 

Note complète en PDF

La croissance de la production en Norvège continentale devrait être alimentée par l’augmentation de la consommation et de l’investissement privés, malgré le ralentissement du marché du logement. La croissance de l’emploi se traduira par de nouvelles baisses du taux de chômage, et l’inflation mesurée par l’indice des prix à la consommation remontera peu à peu à mesure que le redressement de l’activité économique se poursuivra.

Compte tenu du redressement de la croissance économique, le basculement d’une orientation expansionniste vers une orientation neutre de la politique budgétaire induit par la modification de la règle budgétaire s’avère souhaitable, tout comme les relèvements du taux directeur que la banque centrale a laissé entrevoir. Les politiques structurelles doivent privilégier l’embellie de l’environnement des entreprises, au moyen notamment de nouvelles réformes fiscales financées par l’optimisation de l’efficience des dépenses publiques.

Après une longue période de hausse, les prix des logements semblent à présent subir une correction à la baisse. Leurs effets potentiels sur le secteur financier et sur l’ensemble de l’économie constituent le principal facteur de vulnérabilité financière. Une grande vigilance doit rester de mise et les autorités doivent se préparer à prendre une large gamme de mesures en cas d’atterrissage brutal sur le marché du logement avec, le cas échéant, un report de la normalisation de la politique monétaire et une politique budgétaire ciblée.

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière: un post mortem

Étude économique de la Norvège

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)