Politiques et données des migrations internationales

L’Italie doit améliorer l’intégration sociale et professionnelle des immigrés, selon l'OCDE

 

07/07/14 - L’Italie doit accentuer ses efforts pour faciliter l’intégration sociale des immigrés et de leurs enfants, et les aider à acquérir les compétences indispensables pour améliorer leurs perspectives d’emploi et de salaire, selon un nouveau rapport publié par l'OCDE.

Il ressort du rapport intitulé Les migrants et l'emploi : l’intégration sur le marché du travail en Italie que l’Italie est, avec l’Espagne, le pays de l'OCDE qui enregistre depuis 2000 la plus forte progression annuelle de sa population immigrée. La part de la population née à l’étranger a presque triplé entre 2001 et 2011, pour atteindre 9 %.

Les migrations de travail sont plus nombreuses que les migrations au titre du regroupement familial ou les migrations pour raisons humanitaires, et le taux d’emploi des immigrés d’âge actif est supérieur à celui des autochtones. Pour autant, nombre de ces immigrés sont piégés dans des emplois faiblement rémunérés et figurent parmi les travailleurs pauvres.

Les hommes immigrés ont été durement touchés par la crise, puisqu’ils étaient nombreux à travailler dans la construction et dans l’industrie manufacturière. Leur taux d’emploi a chuté de 10 points depuis 2008 pour atteindre 72 % en 2012, soit un recul deux fois plus élevé que pour leurs homologues nés en Italie. Les auteurs du rapport soulignent en outre que près de la moitié des immigrées employées légalement en Italie travaillent en tant qu’aidants auprès de personnes âgées, un secteur qui dépend dans une large mesure de l’épargne des ménages qui tend à se réduire.

Au total, en 2012, les immigrés occupent 31 % des emplois peu qualifiés occupés par des hommes (pour les femmes, ce chiffre s’élève à 40 %). Seulement la moitié de l’ensemble des immigrés ont dépassé le premier cycle du secondaire et rares sont ceux qui parlent italien à leur arrivée.

Globalement, une coordination plus transparente et plus efficace des acteurs en charge de l’intégration est nécessaire à tous les échelons de l’administration centrale et des administrations infra-nationales. Il conviendrait de simplifier les formalités administratives, de recenser les projets les plus efficaces et d’assurer leur continuité sur le long-terme. L’offre de cours de langue est un bon exemple de domaine où la coordination est insuffisante et où le nombre élevé d’intervenants, tant pour le financement que pour la mise en place de ces services, crée des doublons.


Autre défi majeur à long terme : l’intégration des enfants issus de l’immigration à la fois dans le système scolaire et sur le marché du travail. Cela est d’autant plus nécessaire que la part des enfants d’immigrés dans le total des jeunes adultes atteindra en effet prochainement les niveaux observés dans des pays d’immigration comme l’Autriche ou les Pays-Bas.


Pour la plupart, les enfants issus de l’immigration ont des parents peu instruits et des résultats médiocres à l’école. À l’âge de 15 ans, l’écart entre les élèves nés à l’étranger et ceux nés en Italie en termes de résultats scolaires, mesuré par l’enquête PISA de l'OCDE, est l’un des plus importants de toute la zone OCDE.

Des programmes de soutien extra-scolaires, notamment des cours de langue, pourraient remédier à ce problème. Il faudrait en outre inciter les familles à faire venir les enfants plus tôt, de manière à ce qu’ils puissent apprendre l’italien à l’école.

Tous les enfants d’immigrés ne connaissent pas leurs droits en matière de naturalisation. L’accès à la citoyenneté doit être encouragé, dans la mesure où les enfants naturalisés semblent mieux réussir sur le marché du travail. Les communes devraient s’appuyer sur les bonnes pratiques dans ce domaine pour s’adresser aux mineurs et à leurs familles afin de les encourager à saisir cette opportunité.

Pour de plus amples informations, les journalistes sont invités à contacter Cécile Thoreau ou Jonathan Chaloff (+33 1 45 24 18 49) de la Division des migrations internationales de l'OCDE. Les journalistes sont invités à télécharger le rapport depuis le site protégé par mot de passe. Ils peuvent également contacter la Division des médias de l'OCDE à l’adresse news.contact@oecd.org.

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe