Migrations internationales

La naturalisation : un passeport pour une meilleure intégration des immigrés?

 

En 2008, le nombre d’immigrés ayant accédé à la citoyenneté de leur pays d’accueil dans la zone OCDE a dépassé pour la première fois les 2 millions. Avec l’afflux important d’immigrés précédant la récente récession économique de 2008 et 2009, et les pénuries de maind’oeuvre liées au vieillissement qui devraient accroître la demande de travailleurs migrants, les demandes de naturalisation devraient augmenter dans l’avenir. La question des liens entre l’acquisition de la nationalité du pays hôte, d’une part, et l’intégration des immigrés dans l’économie et la société, d’autre part, revêt donc une importance cruciale pour les pays de l’Union européenne comme pour ceux de l’OCDE.erts, des observateurs provenant d’organisations internationales, et des représentants d’associations d’immigrés.

 

    

La Commission européenne et l’OCDE ont organisé ensemble un séminaire sur La naturalisation et l’intégration socioéconomique des immigrés et de leurs enfants sous l’égide de la Présidence belge de l’Union européenne, les 14 et 15 octobre 2010 à Bruxelles. C’est la première fois, grâce à ce séminaire, que les nombreuses facettes de cette question ont pu être examinées en profondeur dans un cadre international réunissant des responsables de l’action publique, des experts, des observateurs provenant d’organisations internationales, et des représentants d’associations d’immigrés.

 

La présente publication reprend les contributions présentées lors de ce séminaire conjoint. Elle fait le point de l’état actuel des connaissances concernant les liens entre nationalité du pays d’accueil et intégration socio-économique des immigrés et de leurs enfants, en s’appuyant sur des données factuelles nouvelles. Elle examine aussi le rôle de la naturalisation comme instrument d’action dans le cadre global des politiques d’immigration et d’intégration. Son objectif est de recenser les bonnes pratiques tirées des différentes expériences des pays de l’Union européenne et de l’OCDE.

Acheter ce livreFeuilleter ce livre