Programme téléchargeable, avec les noms des intervenants

 

Lundi 1er décembre 2014

DISCOURS D'OUVERTURE

M. Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE

M. Chris Alexander, Ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration (Canada)

 

SESSION 1. CONCILIER LES OBJECTIFS À COURT ET LONG TERME DES POLITIQUES MIGRATOIRES

Présidence

Mme Frances Fitzgerald T.D., Ministre de la Justice et de l’Égalité des chances (Irlande)

Remarques introductives

M. Dimitris Avramopoulos, Commissaire à la Migration, les Affaires intérieures et la Citoyenneté (CE)

L’Honorable M. Michael Woodhouse, Ministre de l’Immigration (Nouvelle-Zélande)

M. Thorben Albrecht, Secrétaire d’État Permanent au Ministère du Travail et des Affaires sociales (Allemagne)

L’Honorable Mme Michaelia Cash, Ministre déléguée à l’Immigration et à la Protection des frontières (Australie), par vidéoconférence

M. Leon Rodriguez, Directeur des Services de la Citoyenneté et de l’Immigration (États-Unis)

M. László Modori, Secrétaire d’État Adjoint pour le Marché du travail (Hongrie)

Communication écrite

Intervention de la Pologne, Ministère du Travail et de la Politique sociale (Pologne)

Questions à examiner

  • Quels sont les changements les plus marquants apportés récemment à votre système d'immigration ? Comment avez‑vous équilibré les contraintes à court terme avec les objectifs à plus long terme ?
  • Comment identifier les objectifs à long terme, compte tenudel'incertitude croissante ?
  • Comment les politiques migratoires peuvent-elles répondre avec souplesse aux chocs économiquesetgéopolitiques ?
  • Dans quelle mesureetsous quelles conditions la mobilité des travailleurs au sein des zones de libre circulation peut‑elle favoriser la convergence économique ?

 

DÉJEUNER DE TRAVAIL : LES MIGRATIONS ET LES ÉCHANGES À L'ÈRE DE L'ÉCONOMIE DES SERVICES

Uniquement pour les Chefs des délégations au Forum, à l’invitation du Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría

Allocation inaugurale de M. Pascal Lamy (ancien Directeur général de l’Organisation mondiale du Commerce)

Questions à examiner

  • Quelles sont les principales tendances attendues de la mobilité internationale des travailleurs dans les secteurs des services ?
  • Quelles peuvent être les conséquences à en tirer pour la gestion des migrations de travail ?
  • Dans quelle mesure les échanges de services et la mobilité des travailleurs sont-ils interchangeables ?
  • Comment la coopération internationale dans ce domaine pourra-t-elle être renforcée ?

 

SESSION 2. GAGNER LA CONFIANCE DU PUBLIC SUR LES QUESTIONS DE MIGRATIONS 

Présidence

L’Honorable M. Michael Woodhouse, Ministre de l’Immigration (Nouvelle-Zélande)

Remarques introductives

M. Argyris Ntinopoulos, Ministre de l’Intérieur (Grèce)

Mme Solveig Horne, Ministre de la Jeunesse, de l’Égalité des Chances et de l’Inclusion sociale (Norvège)

M. Kurt Rohner, Secrétaire d’État, Ministère de la Justice et de la Police, Directeur adjoint de l’Office Fédéral des Migrations (Suisse)

M. Andrej Špenga, Secrétaire d’État au Ministère de l’Intérieur (Slovénie)

M. Osman Güneş, Ministre de l’Intérieur adjoint (Turquie)

M. Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur (France)

Questions à examiner

  • Quelles sont les mesures prises dans votre pays pour renforcer la confiance du public envers les politiques migratoires ?
  • Selon vous, quel peut être le rôle des divers acteurs (médias, associations de migrants, partenaires sociaux, etc.) dans ce processus ?
  • Si vous avez mis en œuvre, ou prévoyez de mettre en œuvre, des réformes de grande ampleur de la gestion des migrations ou de l’intégration, comment avez-vous veillé à rallier le soutien du public ?

 

SESSION 3. ASSOCIER LES EMPLOYEURS ET LES SYNDICATS

Présidence

M. Chris Alexander, Ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration (Canada)

Remarques introductives

Mme Renate Hornung-Draus, Directrice, Confédération de l’Associations des Employeurs Allemands, Allemagne (BIAC)

Mme Sharon Burrow, Secrétaire générale de la Confédération Syndicale Internationale (TUAC)

M. Alfonso Navarrete Prida, Ministre du Travail et de la Prévision sociale (Mexique)

M. Nicolas Schmit, Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et économique (Luxembourg)

M. Manoel Dias, Ministre du Travail et de l’Emploi (Brésil)

M. Dahlberg Hauge, Secrétaire d’État, Ministère du Travail et des Affaires sociales (Norvège)

Mme Sandra Polaski, Directeure générale adjointe pour les Politiques (BIT)

Questions à examiner

  • Comment identifier les besoins de compétences des employeurs et y répondre ?
  • Comment veiller à l’application de la législation et limiter les risques d’abus ?
  • Comment éviter que la migration entraîne un dumping salarial et social ?
  • Quelles sont les meilleures pratiques pour encourager la diversité sur le lieu de travail ?
  • Comment promouvoir le dialogue social dans le domaine des migrations ?

 

Mardi 2 décembre 2014

 

ALLOCUTION INAUGURALE DE M. PETER SUTHERLAND, REPRÉSENTANT SPÉCIAL DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DES NATIONS UNIES POUR LES MIGRATIONS INTERNATIONALES

Présidence

M. Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE

Commentaires par

Mme Andrea Nahles, Ministre fédérale du Travail et des Affaires sociales (Allemagne)

 

SESSION 4. PRENDRE EN COMPTE LE RÔLE DES MIGRATIONS ET DES MIGRANTS DANS LES STRATÉGIES DE COMPÉTENCES

 

Session parallèle A. Attirer, sélectionner et retenir les compétences : quel rôle pour les politiques migratoires ?

Présidence

M. Chris Alexander, Ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration (Canada)

Remarques introductives

Mme Frances Fitzgerald T.D., Ministre de la Justice et de l’Égalité des chances (Irlande)

L’Honorable M. Michael Woodhouse, Ministre de l’Immigration (Nouvelle-Zélande)

M. Manoel Dias, Ministre du Travail et de l’Emploi (Brésil)

M. Pedro Lomba, Secrétaire d’État pour le Développement régional, Cabinet du Premier Ministre (Portugal)

Mme Päivi Nerg, Secrétaire permanente auprès du Ministre de l’Intérieur (Finlande)

M. Leif Kalev, Secrétaire permanent auprès du Ministre de l’Intérieur (Estonie)

Autres participants

M. Andrej Špenga, Secrétaire d’État au Ministère de l’Intérieur (Slovénie)

M. Paulo Sérgio de Almeida, Secrétaire de l’Inspection du Travail (MTE) et Président du Conseil national pour l’Immigration (Brésil)

M. Kurt Rohner, Secrétaire d’Etat, Ministère de la Justice et de la Police, Directeur adjoint de l’Office Fédéral des Migrations (Suisse)

M. László Modori, Secrétaire d’État adjoint pour le Marché du travail (Hongrie)

M. Luc Derepas, Directeur général des Étrangers en France, Ministère de l’Intérieur (France)

M. Kestutis Bucinskas, Directeur du Département de la Coopération internationale, Ministère lituanien de l’Intérieur (Lituanie)

M. Stefan Kapferer, Secrétaire général adjoint de l’OCDE

Questions à examiner

  • Quelles mesures spécifiques votre pays a-t-il mises en œuvre pour améliorer son attractivité et sa capacité à retenir les migrants qualifiés, les étudiants internationaux ou les investisseurs étrangers ?
  • Les compétences des époux/épouses et des enfants doivent-elles être prises en considération lors de l’évaluation des candidatures des requérants principaux ?
  • Comment les gouvernements peuvent-ils dans le même temps faciliter la mobilité internationale et résoudre les enjeux liés au phénomène de la fuite ou de la mobilité des cerveaux ? 

 

Session parallèle B. Améliorer l’utilisation des compétences déjà disponibles : comment trouver l’équilibre
entre les programmes spécifiques et généraux ?
 

Présidence

Mme Andrea Nahles, Ministre fédérale du Travail et des Affaires sociales (Allemagne)

Remarques introductives

Mme Irene Wennemo, Secrétaire d’État au Ministère de l’Emploi (Suède)

Mme Marina del Corral Téllez, Secrétaire générale à l’Immigration et à l’Émigration (Espagne)

M. Georg Fischer, Directeur pour l’Analyse, l’Évaluation et les Relations extérieures, DG Emploi, Affaires sociales et Inclusion (CE)                                          

Autres participants

M. Alfonso Navarrete Prida, Ministre du Travail et des Prévisions sociales (Mexique)

M. Dahlberg Hauge, Secrétaire d’Etat, Ministre du Travail et des Affaires sociales (Norvège)

M. Tomoaki Katsuda, Vice-Directeur général du Bureau de Sécurité de l’Emploi, Ministère de la Santé, du Travail et du Bien-Être (Japon)

M. Néstor Orduz Cárdenas, Directeur général adjoint aux Affaires étrangères du Service des Migrations de Colombie (Colombie)

M. Stefano Scarpetta, Directeur de l’Emploi, du Travail et des Affaires sociales (OCDE)

Questions à examiner

  • Quels sont les principaux obstacles à une meilleure utilisation des compétences des migrants résidents et des nouveaux arrivants, et comment les surmonter ?
  • Comment remédier à la sous-représentation des immigrés et de leurs enfants dans les politiques générales efficaces, en agissant à la fois au niveau des immigrés et au niveau des prestataires de services et des employeurs ?
  • Comment évaluer les politiques spécifiques et améliorer leur rapport coût/efficacité ?

 

Session parallèle C. Développer les compétences: comment promouvoir le développement des compétences linguistiques et une intégration réussie des enfants d’immigrés dans le système scolaire ?

Présidence

M. Francis Cissna, Directeur de la Politique d’immigration, USCIS et Président du Groupe de Travail sur les Migrations de l’OCDE

Remarques introductives

M. Argyris Ntinopoulos, Ministre de l’Intérieur (Grèce)

Mme Ieva Jaunzeme, Secrétaire d’État au Ministère du Bien-Être (Lettonie)

M. Natale Forlani, Directeur général pour les Politiques d’Immigration et d’Intégration, Ministère du Travail et des Politiques sociales (Italie)

M. Woo-ho Kim, Directeur général, Ministère de la Justice (Corée)

M. Christian Operschall, Directeur général adjoint pour la Politique du Marché du Travail au Ministère fédéral du Travail, des Affaires sociales et de la Protection des consommateurs (Autriche)

M. Vladimir (Ze’ev) Khanin, Directeur scientifique au Ministère israélien de l’Aliyah et de l’Intégration des immigrés (Israël)

M. Ovais Sarmad, Chef du Personnel (OIM)

Autres participants                                                         

M. Osman Güneş, Ministre adjoint de l’Intérieur (Turquie)

M. Mark Pearson, Directeur Adjoint de l’Emploi, du Travail et des Affaires sociales (OCDE)

Questions à examiner

  • Les immigrés doivent-ils être formés (que ce soit avant ou après leur arrivée) à des emplois que l’on ne parvient pas à pourvoir ?
  • Les migrants doivent-ils tous avoir accès à un programme complet d’éducation/de formation ? Sinon, selon quels critères doit-on leur accorder cet accès ?
  • Comment associer au mieux les groupes de migrants autres que les travailleurs, tels que les membres des familles et les réfugiés, aux stratégies de compétences et aux politiques d’amélioration des compétences ?
  • Qu’est-ce qui fonctionne le mieux en matière d’intégration des enfants d’immigrés dans le système éducatif ?

 

Session parallèle D. Assurer l’égalité des chances : les mesures qui marchent en matière d’intégration des jeunes issus de l’immigration

Présidence

M. Pierre Paul Maeter, Président du Comité de Direction du Service Public Fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (Belgique)

Remarques introductives par

Mme Solveig Horne, Ministre de la Jeunesse, de l’Égalité des Chances et de l’Inclusion sociale (Norvège)

M. Domenico Manzione, Secrétaire d’État au Ministère de l’Intérieur (Italie)

M. Dejan Levanič, Secrétaire d’État, Ministère du Travail, de la Famille et des Affaires sociales (Slovénie)

M. Juan Eduardo Faúndez, Sous-Secrétaire au Ministère du Développement social (Chili)

Mme Huan Wang, Chef adjoint du Bureau général des Services et de la Gestion du Département de la population des migrants, NHFPC (Chine)

Autres participants

Mme Mette Johansen, Conseillère juridique principale, Ministère de la Justice (Danemark)

M. JW McKay, Directeur général adjoint des Services de l’Immigration du Département des Affaires intérieures (Afrique du Sud)

Mme Michelle Leighton, Chef du Service des Migrations de travail (BIT)

M. Jean-Christophe Dumont, Chef de la Division des Migrations internationales à l’OCDE

Questions à examiner

  • Quelles sont les difficultés spécifiques auxquelles se heurtent les jeunes issus de l’immigration dans votre pays ?
  • Comment résoudre au mieux les problèmes des groupes spécifiques – tels que les jeunes arrivant après la fin de la scolarité obligatoire et les jeunes en décrochage scolaire ?
  • Comment les pouvoirs publics peuvent-ils intégrer pleinement ces jeunes à la société du pays d’accueil ?
  • Comment les décideurs politiques peuvent-ils réduire le risque de discrimination sur le marché du travail ?

 

COMPTE RENDU DES SESSIONS PARALLÈLES PAR LES PRÉSIDENTS 

 

CONCLUSIONS PAR LE PRÉSIDENT DU FORUM

M. Chris Alexander, Ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration (Canada)