Lettonie

La Lettonie doit poursuivre son expansion économique vigoureuse et ses réformes pour obtenir une convergence des revenus et rendre sa croissance plus inclusive

 

15/09/2017 - La mise en œuvre réussie de réformes économiques a stimulé l'activité en Lettonie, ce qui s'est traduit par une forte croissance, une hausse des salaires et des finances publiques solides. De nouvelles mesures s'imposent maintenant pour accélérer la croissance de la productivité, créer des emplois, faire reculer la pauvreté, améliorer le niveau de vie et faire en sorte que chacun bénéficie d'une croissance plus inclusive, selon un nouveau rapport de l'OCDE.

 

La dernière Étude économique de l'OCDE sur la Lettonie met en avant les excellents résultats économiques de ce pays, qui devrait enregistrer un taux de croissance de l'ordre de 4 % cette année et la suivante. Elle expose différentes mesures envisageables pour entretenir l'expansion actuelle et favoriser une convergence des revenus avec les économies plus avancées. Il sera crucial à cet égard de s'efforcer d'améliorer les perspectives économiques de chacun.

Dans cette Étude, présentée à Riga par le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, et le vice-Premier ministre et ministre de l'Économie letton, Arvils Ašeradens, sont identifiées des politiques prioritaires pour l'avenir, notamment des mesures destinées à aider les entreprises lettones à mieux s'intégrer dans les chaînes de valeur mondiales et des initiatives visant à améliorer l'accès aux services de santé, au logement et à l'emploi, qui rendront la croissance plus inclusive. Regardez la retransmission de la conférence de presse (en anglais) :

 

« Les réformes économiques constituent le moteur de la croissance lettone et contribuent à rehausser le niveau de vie », a déclaré M. Gurría. « Les retombées des réformes sont impressionnantes, mais il y a encore beaucoup à faire pour accélérer le processus de convergence des revenus entre la Lettonie et ses partenaires plus riches de l'Union européenne (UE) et pour garantir que chacun en bénéficie. » Lisez le discours (en anglais).

 

 Selon l'Étude, le renforcement de la croissance future passe par une amélioration des résultats à l'exportation, notamment via un renforcement de la participation aux chaînes de valeur mondiales et une diversification des exportations permettant de réduire le poids des produits à faible valeur ajoutée et à forte intensité de ressources naturelles. Une intégration plus poussée dans l'économie mondiale renforcera la productivité (dont le niveau est aujourd'hui inférieur à 50 % de la moyenne de la moitié supérieure des pays de l'OCDE), l'emploi et les salaires dans les entreprises lettones, ainsi que le niveau de vie de l'ensemble de la population.

 

Des mesures améliorant l'accès à l'enseignement professionnel et supérieur, en particulier pour les jeunes issus de ménages modestes, et élargissant l'accès au crédit aideront les entreprises lettonnes qui s'efforcent d'intégrer les chaînes de valeur mondiales. De nouvelles initiatives destinées à favoriser une coopération plus étroite entre les entreprises et les établissements de recherche renforceront la capacité des entreprises lettones de se lancer dans des activités à plus forte intensité de savoir. Des investissements supplémentaires dans l'efficacité énergétique et des mesures visant à exploiter le potentiel du pays en matière d'énergie éolienne lui permettront d'enregistrer une croissance vigoureuse et d'atteindre ses objectifs en matière d'émissions de gaz à effet de serre.

 

Il est recommandé dans l'Étude que la Lettonie déploie davantage d'efforts pour faire reculer le taux de pauvreté (qui est élevé, puisqu'il s'établit à 16.2 % alors que la moyenne de l'OCDE est de 11.5 %) et rendre sa croissance plus inclusive. Garantir un meilleur accès à des logements abordables – en particulier sur le marché locatif – dans les zones offrant de bonnes perspectives d'emplois favoriserait la mobilité et aiderait les travailleurs à obtenir de meilleurs emplois plus productifs. Un renforcement de la sécurité juridique tirerait vers le haut l'offre de logements locatifs, de même qu'une simplification des procédures administratives de délivrance des permis de construire. Une amélioration des transports pourrait également offrir de meilleures perspectives économiques à la population.

 

Il faut améliorer l'accès aux services de santé en réduisant le reste à charge des ménages, en particulier pour les personnes aux revenus modestes. Par ailleurs, on pourrait réduire les frais de gestion du système privé de retraite obligatoire en mettant en place un fonds de cotisation par défaut peu coûteux.

 

Il faut que la politique budgétaire étaye ces priorités de réformes structurelles. Il est crucial que les pouvoirs publics prennent des mesures pour ramener dans le secteur formel de l'économie les activités non déclarées, afin d'obtenir le surcroît de recettes nécessaire pour améliorer la situation dans les domaines du logement, de l'enseignement, de la santé et des transports. La récente réforme des impôts allège la charge fiscale pesant sur l'emploi, en particulier pour les travailleurs faiblement rémunérés, ce qui est bienvenu. En déployant des efforts pour accroître les recettes provenant des impôts sur le patrimoine et des taxes sur l'énergie et en supprimant les exonérations fiscales accordées aux entreprises, les autorités pourraient dégager des marges de manœuvre leur permettant de réduire encore les prélèvements sur les bas salaires, indique l'Étude.

 

Une Synthèse intégrant les principales conclusions de cette Étude économique est consultable à l'adresse suivante : www.oecd.org/economy/surveys/economic-survey-latvia.htm.

 

Les journalistes souhaitant obtenir de plus amples informations sont invités à contacter la Division des médias de l'OCDE (+33 1 4524 9700).

 

Documents connexes