Le commerce international - Les échanges et l’emploi

 

Des emplois sont créés et perdus en permanence. Lorsque des emplois perdus réapparaissent peu après dans un autre pays, il semble que le commerce international aggrave le chômage, précarise les emplois et affecte les salaires. Il est établi que les économies ouvertes atteignent des niveaux de salaires et de croissance économique plus élevés que les économies fermées. Les échanges ne sont cependant qu’un des nombreux facteurs à l’oeuvre. Un vaste ensemble de politiques, couvrant des domaines allant de l’éducation à la santé, en passant par les infrastructures et l’innovation, est nécessaire. De plus, des politiques efficientes du marché du travail sont essentielles pour assurer un partage équitable des bénéfices.

© Jose Luis Pelaez Inc/Blend Images/Getty Images

Le chapitre 6 répond à l’argument selon lequel les échanges internationaux consisteraient à « exporter les emplois ». Il décrit les répercussions des échanges sur certains pays et secteurs de l’économie, tout en les distinguant selon qu’ils sont susceptibles d’être gagnants ou perdants.

Retour à la table des matières du commerce international