Japon

Profil du membre du CAD : Japon

 

Membre du Comité d'aide au développement (CAD) depuis 1961.

Statistiques du rapport 2016 de la Coopération pour le développement

fre_Country pages_0015_JAPAN

Profil complet de la Coopération pour le développement 2016.

En 2015,  les apports nets d’APD du Japon se sont élevés à 9.3 milliards USD (données provisoires), soit 0.22 % de son revenu national brut (RNB) et une augmentation de 12.4 % en termes réels par rapport à 2014. Le Japon se classe au 18e rang des fournisseurs membres du Comité d’aide au développement (CAD) pour le rapport de l’APD au RNB, et à la 4e place pour le volume de l’aide. En 2014, la part non liée de son APD bilatérale totale, hors coopération technique, a été de 90 %, soit une hausse de 1 point de pourcentage par rapport à 2013 (l’APD nippone comprend un important programme de coopération technique, mais le Japon n’en notifie pas le degré de liaison. La part de son aide bilatérale totale notifiée comme non liée a été de 78.1 % en 2014). S’agissant de la Recommandation du CAD sur le déliement de l’APD aux  PMA et aux  PPTE (OCDE, 2008), lors de l’examen par les pairs de 2014, le Japon a indiqué au CAD, comme il est requis au paragraphe 21, qu’il se réservait désormais le droit de lier une partie de l’APD apportée à tous les pays pauvres très endettés (PPTE) n’appartenant pas au groupe des PMA. L’élément de libéralité de l’APD totale a été de 87 %, soit une baisse par rapport à 2013 (89.1 %).

Résultats des examens par les pairs : 2014

Derniers rapports d'évaluation

Le Japon a accru les dépenses qu’il consacre à l’aide publique au développement (APD) et joue un rôle plus dynamique au niveau mondial, mais il doit être plus attentif à la façon dont il affecte ces dépenses et mettre davantage l’accent sur les résultats et la transparence.Lors du nouvel examen par les pairs auquel vient d’être soumis le Japon, le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE a félicité ce pays pour l’impulsion qu’il donne et l’influence croissante qu’il exerce au niveau mondial dans des domaines tels que la réduction des risques de catastrophe ou la couverture médicale universelle.

A‌ccédez aux derniers rapports d'évaluation du Japon sur le Centre de ressources en ligne sur l'évaluation du développement (DEReC)


Aller directement

Suivre

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)