La hausse massive du chômage exige une action rapide et décisive, selon M. Gurría

 

30-03-2009 - « Il faut que les gouvernements prennent des mesures rapides et décisives pour éviter que la crise financière ne devienne une crise sociale à part entière, aux effets dramatiques sur les travailleurs vulnérables et les ménages à faible revenu ». C’est ce qu’a déclaré le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, devant les ministres du Travail et de l’Emploi du G8 réunis ce jour à Rome (voir le discours ici).

Présentant les dernières analyses de l’OCDE concernant l’impact de la crise sur l’emploi, M. Gurría a indiqué que les perspectives à court terme du marché du travail étaient « sombres ». Selon les prévisions économiques de l’OCDE qui seront publiées demain, le taux de chômage dans la zone de l’OCDE pourrait approcher les 10 % en 2010, alors qu’il n’était que de 5.6 % en 2007.

Cela veut dire que la crise pourrait gonfler les rangs des chômeurs dans la zone de l’OCDE de quelque 25 millions de personnes, de loin l’augmentation la plus forte et la plus rapide depuis la seconde guerre mondiale. La crise de l’emploi s’étend rapidement dans le monde entier, précipitant dans la pauvreté des millions de travailleurs et leurs familles.

« Restaurer la croissance mondiale n’est pas seulement une priorité économique et politique. C’est aussi un impératif éthique, moral, social et humain. Et la politique de l’emploi et la politique sociale sont des instruments essentiels pour toute stratégie à même de ramener sur le chemin de la croissance les pays de l’OCDE et le reste du monde ». M. Gurría a ajouté que la plupart des plans budgétaires qu’ont mis en place ou que prévoient de mettre en place les pays du G8 et d’autres pays pour relancer leur économie comportent des fonds supplémentaires pour le marché du travail et la politique sociale.

« La mauvaise nouvelle, c’est que ces financements additionnels sont assez limités, représentant environ 8 10 % des dépenses totales aux États Unis et en France, et moins dans la plupart des autres pays. Peut être y aura t il là une occasion qui aura été manquée » a ajouté M. Gurría.

Devant la multiplication des demandes d’indemnisation du chômage, l’allongement de la durée du chômage et les cas de plus en plus nombreux de demandeurs d’emploi n’ayant pas droit à l’allocation chômage, l’OCDE recommande aux gouvernements d’envisager les mesures suivantes :

• Promouvoir la demande de main d’œuvre et éviter que les entreprises qui ne peuvent avoir accès au crédit soient contraintes de licencier. Les aides en cas de travail en horaire réduit ou les baisses de cotisations de sécurité sociale aideront à préserver les emplois viables si elles sont bien ciblées sur les entreprises confrontées à une baisse temporaire de la demande et sur les travailleurs qui auront des difficultés à retrouver un emploi après licenciement.

• Mettre en place des filets de sécurité suffisants pour les personnes qui perdent leur emploi et pour les familles à bas revenu. Dans les pays où la durée maximale d’indemnisation du chômage est brève, on pourrait envisager une prolongation, afin d’éviter la pauvreté parmi les chômeurs de longue durée. Cette action devrait aller de pair avec un suivi strict des conditions d’éligibilité pour parer aux abus et/ou éviter de créer une dépendance.

• Veiller à ce que les prestations d’aide sociale soient suffisantes et accessibles aux personnes qui perdent leur emploi et ne bénéficient pas de l’assurance chômage.

• Élargir les mesures actives du marché du travail qui sont efficaces. Les services publics de l’emploi devraient mettre l’accent sur l’aide à la recherche d’emploi en faveur des demandeurs d’emploi les plus employables. Il faudrait aussi accorder plus d’importance à la formation, surtout si elle est liée aux besoins du marché du travail. Pour les chômeurs les plus difficiles à placer, il serait également souhaitable d’utiliser davantage les embauches ciblées, les aides à l’insertion professionnelle et les mesures de création d’emplois dans le secteur public.

• Prendre dès aujourd’hui des mesures décisives en faveur des jeunes en difficulté. Par exemple, le subventionnement des contrats d’apprentissage pour les jeunes non qualifiés et le développement des écoles de la deuxième chance pourraient aider à réduire le risque que les jeunes entrent sur le marché du travail sans qualifications. On pourrait aussi envisager de relever l’âge de sortie de la scolarité (qui pourrait être fixé, par exemple, à 18 ans). Complétée par des mesures de diversification des choix éducatifs et centrée sur l’acquisition de qualifications répondant aux besoins des entreprises, une telle réforme pourrait être un moyen très efficace de faire en sorte que les jeunes sortent du système scolaire avec un niveau minimum de qualifications.

• Les gouvernements subiront probablement de fortes pressions politiques pour ouvrir plus largement l’accès aux préretraites et aux prestations d’invalidité, surtout dans le cas des chômeurs âgés. Mais, dans le passé, les travailleurs bénéficiant de ces prestations ont été très peu nombreux à reprendre une activité lors de la reprise économique. Il faut résister à ces pressions.

Alors que les pays développés ont pour la plupart des systèmes de protection sociale qui peuvent atténuer l’impact d’une aggravation du chômage, la situation est tout à fait différente dans un grand nombre de pays en développement, comme l’a fait observer M. Gurría. « En gros, un quart seulement des pays en développement vulnérables ont la capacité de financer des programmes de création d’emplois ou de protection sociale ». Dans ce contexte, il est urgent de s’attaquer à la crise mondiale du travail « dans le cadre d’une coopération internationale renforcée et plus fédératrice ».

Pour toute information complémentaire, les journalistes sont invités à contacter Stefano Scarpetta, Chef de la Division de l’emploi de l’OCDE, ou la Division des médias de l’OCDE (tél. + 33 1 45 24 97 00 ou courriel : news.contact @ oecd.org)

 

 

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe