Israël

Israël - Résumé des projections économiques (mai 2018)

 

Note complète en PDF

Le taux de croissance devrait se hisser au-dessus de 3 ½ pour cent en 2018 et 2019. L'assouplissement de la politique budgétaire, les taux d'intérêt très bas et un environnement extérieur plus porteur stimuleront la demande et l'emploi. Sur un marché du travail tendu, l'accentuation des tensions salariales devrait entraîner une augmentation régulière de l'inflation.

Les autorités monétaires doivent se tenir prêtes à relever progressivement les taux d'intérêt lorsque l'inflation sera durablement revenue dans la fourchette de 1 % à 3 % retenue comme objectif. L'augmentation des dépenses sociales, d'éducation et de santé est bienvenue pour favoriser une croissance plus inclusive. Son financement par des recettes suffisantes permettrait de conserver des marges de manoeuvre budgétaires et de faire diminuer le risque de surchauffe de l'économie. La réduction des importantes disparités sociales existantes sera bénéfique à la croissance, mais elle nécessitera également une intensification des réformes structurelles permettant d'améliorer les compétences et la productivité des groupes défavorisés.

PE103 ISR

>> Retour Perspectives économiques

Prévisions de l’OCDE pendant et après la crise financière : un post mortem

Etude économique d'Israël

Réformes structurelles

Indicateurs de réglementation des marchés de produits 

What makes civil justice effective?

Looking to 2060: Long-term growth prospects for the world

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)