Partager

Reports


  • 12-November-2018

    English

    Developing Robust Project Pipelines for Low-Carbon Infrastructure

    This report aims to provide policy makers with a comprehensive examination of 'project pipelines', a common concept in infrastructure planning and investment discussions, and one which has become a focal point in countries’ efforts to implement their climate commitments. The analysis is structured around some basic but important guiding questions, including: What is meant by project pipelines? How can we characterise them? What concrete approaches and actions can governments and other public institutions take to develop project pipelines and mobilise private finance into these projects? This close look at pipelines suggests that they can only be as robust as the investment-ready and bankable projects that constitute them, as effective as institutions that deliver them, and as ambitious as the objectives to which they are linked. Through a series of case studies, the report highlights that while governments and public institutions are already taking actions to develop robust pipelines in a range of country settings, these pipelines nevertheless need to be strengthened significantly to meet long-term climate mitigation objectives. Good practices pioneered by the countries and actors in the case studies can provide models for governments to adapt and bolster their own efforts.
  • 5-November-2018

    English, PDF, 732kb

    Current trends in investment policies related to national security and public order

    Over the past decades, most countries, especially advanced economies, have eliminated barriers to capital inflows. This has created vast opportunities for home and host economies as well as for businesses. With these opportunities came occasional risks, not least potential risks for the host country’s national security or public order.

    Related Documents
  • 31-October-2018

    English, PDF, 1,167kb

    FDI in Figures, October 2018

    31 October 2018 - Global FDI flows fell 35% to USD 432 billion in the first half of 2018 compared to the previous 6 months, hitting their lowest level since the first half of 2013. FDI flows dropped by 9% in Q1 2018 and by 38% in Q2, to USD 266 billion and USD 166 billion respectively.

    Related Documents
  • 23-October-2018

    English

    Australian Services Trade in the Global Economy

    This book presents an in depth analysis of the contribution of services to the Australian economy, the regulatory environment of the services sector and its performance in an international context. The analysis highlights the importance of co-ordinated domestic policy action, priorities for promoting behind-the-border regulatory reforms in strategic international markets, and the benefits of an ambitious bilateral, plurilateral and multilateral trade policy agenda that contributes to rules-based certainty and predictability in services trade globally.
  • 22-October-2018

    English

    Mapping of investment promotion agencies in OECD countries

    This report provides an inventory of existing practices in Investment Promotion Agencies across 32 OECD countries. It covers a wide range of areas pertaining to investment promotion and facilitation with a view to enhancing peer-learning amongst practitioners.

    Related Documents
  • 19-octobre-2018

    Français

    Mexique - Convention de l'OCDE sur la lutte contre la corruption

    Cette page contient toutes les informations se rapportant à la mise en oeuvre de la Convention de l’OCDE sur la lutte contre la corruption au Mexique.

    Documents connexes
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 18-October-2018

    English

    Energy Subsidy Reform in the Republic of Moldova - Energy Affordability, Fiscal and Environmental Impacts

    This report looks at the fiscal, environmental and social impacts of energy subsidy reform in Moldova with a particular focus on energy affordability. Reduced value added tax (VAT) rate on natural gas consumption and a VAT exemption on electricity and heat consumption by domestic users represent the largest fossil-fuel consumer subsidies in Moldova. Reforming these will imply an increase of the VAT rate, which will lead to an increase of gas, electricity and heat tariffs for households, and will in turn affect household consumption levels, related expenditures and energy affordability. If reform measures are to work, they will need to be accompanied by a carefully-designed social policy to protect poor households.
  • 16-octobre-2018

    Français

    Examens environnementaux de l'OCDE : République tchèque 2018 (Version abrégée)

    La République tchèque a progressé dans le découplage des prélèvements d’eau douce, de la consommation d’énergie et des émissions de GES et d’autres polluants atmosphériques par rapport à la croissance économique. En raison de son solide socle industriel et de sa dépendance au charbon, elle fait toutefois partie des pays à plus forte intensité d’énergie et de carbone de l’OCDE, et la pollution atmosphérique y suscite d’importantes préoccupations pour la santé publique. Pour progresser vers plus de développement durable, le pays devra renforcer son engagement politique en faveur d’une économie bas carbone et mettre en œuvre des politiques environnementales d’un meilleur rapport coût-efficacité.Ceci est le troisième Examen environnemental de la République tchèque. Il évalue les avancées du pays en matière de développement durable et de croissance verte, et comporte des chapitres spéciaux consacrés aux déchets, à la gestion des matières et à l’économie circulaire, ainsi qu’au développement urbain durable.Cette version abrégée contient le résumé, ainsi que l’évaluation et les recommandations officielles du rapport, issues des trois chapitres sur les tendances et développements récents, la gouvernance, la croissance verte, ainsi que des deux chapitres détaillés sur les déchets, la gestion des matières et l’économie circulaire, et sur le développement urbain durable . La version intégrale du rapport est disponible en anglais sur le site de l’OCDE.
  • 16-octobre-2018

    Français

    Examens environnementaux de l'OCDE : Hongrie 2018 (Version abrégée)

    La Hongrie a notablement progressé dans le découplage des principales pressions environnementales par rapport à la croissance de la production, ce qui tient en grande partie à la mise en œuvre des directives de l’UE. Les émissions de gaz à effet de serre sont toutefois reparties à la hausse sous l’effet du récent rebond de l’activité économique. Il n’y a pas eu d’amélioration significative de la qualité de l’air, et des risques continuent de peser sur la qualité de l’eau. D’importantes difficultés institutionnelles font obstacle à une application plus efficace du droit et des politiques de l’environnement. La Hongrie pourrait accélérer la transition vers une économie plus verte et bas carbone, notamment en investissant dans l’efficacité énergétique du secteur résidentiel et dans la gestion rationnelle des déchets et des matières, ainsi qu’en assurant une prise en compte plus systématique de la protection de la biodiversité dans les politiques économiques sectorielles.Ceci est le troisième Examen environnemental de la Hongrie. Il évalue les avancées du pays en matière de développement durable et de croissance verte, et comporte des chapitres spéciaux consacrés aux déchets, à la gestion des matières et à l’économie circulaire, ainsi qu’à la biodiversité.Cette version abrégée contient le résumé, ainsi que l’évaluation et les recommandations officielles du rapport, issues des trois chapitres sur les tendances et développements récents, la gouvernance, la croissance verte, ainsi que des deux chapitres détaillés sur les déchets, la gestion des matières et l’économie circulaire, et sur la biodiversité. La version intégrale du rapport est disponible en anglais sur le site de l’OCDE.
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • 27-septembre-2018

    Français

    Statistiques de l'OCDE sur les investisseurs institutionnels 2018

    Les investisseurs institutionnels (sociétés d’assurance, sociétés d’investissement et fonds de pension) sont les principaux collecteurs de l’épargne et émetteurs de fonds sur les marchés financiers. Leur rôle en tant qu’intermédiaires financiers et leur impact sur les stratégies d’investissement se sont accrus de façon significative au cours des dernières années avec la déréglementation et la mondialisation des marchés financiers.Cette publication constitue un ensemble unique d’indicateurs reflétant le niveau et la structure des actifs et passifs financiers des investisseurs institutionnels dans les pays de l’OCDE (à l’exception de l’Australie) et dans la Fédération de Russie. Les concepts et les définitions reposent essentiellement sur le système de comptabilité nationale. Les données proviennent des sources nationales.Les données se rapportent aux encours d’actifs et passifs financiers tels que numéraire et dépôts, titres, crédits, et actions. Lorsque c’est pertinent, les données sont ventilées selon leur maturité et résidence. La publication couvre les fonds d'investissement, dont les fonds à capital variable et ceux à capital fixe, ainsi que les sociétés d'assurance et les fonds de pension autonomes. Les indicateurs sont présentés en pourcentage du PIB pour les comparaisons internationales, et au niveau de chaque pays, à la fois en monnaie nationale et en pourcentage du total des actifs financiers de l’investisseur. Les séries temporelles présentent les données disponibles pour les 8 dernières années.
    Also AvailableEgalement disponible(s)
  • << < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 > >>