Convention contre la corruption

Rapports par pays sur la mise en oeuvre de la convention de lutte contre la corruption de l'OCDE

 

La Convention anticorruption de l'OCDE elle-même prévoit une « procédure d’auto-évaluation et d’évaluation mutuelle », ce que l’on appelle le « suivi ». Ce suivi se déroule en plusieurs phases. La Phase 1 consiste à évaluer si la législation du pays concerné convient pour mettre en œuvre la Convention. La Phase 2 est destinée à évaluer si un pays applique efficacement cette législation. La Phase 3 s’attache à la mise en application de la Convention, de la Recommandation anticorruption de 2009 et des recommandations en vigueur depuis la Phase 2.

A-B

Afrique du sud

Allemagne

Argentine

Australie

Autriche

Belgique

Brésil

Bulgarie

C-E

Canada

Chili

Colombie

Corée

Danemark

Espagne

Estonie

Etats-Unis

F-K

Finlande

France

Grèce

Hongrie

Irlande

Islande

Israël

Italie

Japon

L-P

Lettonie

Luxembourg

Mexique

Nouvelle- Zélande

Norvège

Pays-Bas

Pologne

Portugal

S-Z

République slovaque

République tchèque

Royaume-Uni

Russie

Slovénie

Suède

Suisse

Turquie

  

 

Documents connexes