Internet

Statistiques du haut débit de l'OCDE

 

février 2018 - Les tarifs de terminaison d’appels ont chuté de 42% en trois ans dans les économies développées 

 

Les tarifs de terminaison d’appels mobile – les tarifs que les opérateurs se facturent entre eux pour  connecter les appels d’autres réseaux – ont chuté d’une moyenne de 42% dans les pays de l’OCDE entre fin 2014 et fin 2017, résultant d’une plus grande réglementation et de l’augmentation de la concurrence, selon les nouvelles données publiées par l’OCDE. 

 

Les tarifs de terminaison d’appels ont connu une baisse systématique dans les pays de l’OCDE ces trois dernières années – au bénéfice ultime des consommateurs – avec les diminutions les plus importantes pour le Mexique (-84%), la Hongrie (-80%) et l’Irlande (-73%). Les tarifs de terminaison d’appels sont les plus élevés en Suisse, tandis qu’aux États-Unis, un nouveau système de facturation-conservation (bill-and-keep), instauré pour les opérateurs mobiles a réduit les tarifs à zéro.

 

 

Télécharger le graphique en Excel

 

Les dernières mises à jour du Portail de l'OCDE sur le haut débit montrent également que les abonnements au haut débit mobile ont progressé de 93 millions, soit de 7.6% au cours de l’année précédant juin 2017, menant pour la première fois à un taux de pénétration de plus de 100%  dans les pays de l’OCDE. En juin 2017, le nombre total d’abonnements au haut débit mobile de la zone OCDE était de 1.307 milliard, pour une population de 1.284 milliard d’habitants, équivalent à un taux de 101.8 abonnements pour 100 habitants. Les plus fortes croissances en abonnements sont en Pologne (33%), suivi du Chili (24%), de la Slovénie (23%), de l’Autriche (23%) et de la Turquie (22%).   

 

Sur le Portail, on voit également que le prix d’un forfait haut débit mobile permettant d’échanger de gros volumes de données, incluant les appels vocaux, a diminué dans les pays de l’OCDE d’une moyenne de 71 USD en mai 2013 à 39 USD en mai 2016 (en parité de pouvoir d’achat).

 

Le nombre d’abonnements au haut débit fixe dans les pays de l’OCDE s’établissait à 393 millions en juin 2017, en hausse par rapport à 378 millions un an avant, ce qui correspond à un taux de pénétration moyen de 30.6 pour 100 habitants. C’est la Suisse qui se classe en tête à cet égard, avec un taux de pénétration de 45.8 pour 100 habitants, devant le Danemark (42.9%), les Pays-Bas (42.2%), la France (42%) et la Norvège (40.9%).

 

La technologie DSL demeure le support privilégié, constituant 41% des abonnements au haut débit fixe, mais continue d’être graduellement remplacée par la fibre, qui représente maintenant 22.3% des abonnements grâce à un bond de 15% au cours de l’année précédant juin 2017. Le reste correspond essentiellement à la part du câble (33%).

 

La Turquie, le Mexique et le Chili sont les pays de l’OCDE qui enregistrent la plus forte progression en matière de pénétration du haut débit fixe, avec des taux de croissance en glissement annuel de 11.3%, 8%, et 6.6% respectivement. La Nouvelle-Zélande maintient son rythme de progression, affichant une notable hausse de 76% des abonnements au fixe hertzien au cours des six derniers mois, qui peut être attribuée à de nouveaux abonnements au haut débit ou à l’abandon de la technologie DSL au profit de l’hertzien, en particulier dans les régions à faible densité de population où la « fibre jusqu’à l’abonné » n’a pas encore été déployée. De son côté, l’Irlande obtient la plus importante progression des abonnements à la fibre, de 294%, depuis les 12 derniers mois.

 

Les données concernant les communications entre machines (M2M), comme les véhicules connectés à l’internet, montrent que la Suède, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et les Pays-Bas continuent de se classer en tête pour le nombre de cartes SIM M2M utilisées pour 100 habitants, bien que l’on ne dispose pas encore de données pleinement comparables pour tous les pays. La Suède compte 101.5 cartes SIM M2M pour 100 habitants – soit beaucoup plus que la plupart des autres pays de l’OCDE ayant fourni des données à ce sujet. Globalement, les abonnements mobiles avec carte M2M intégrée ont progressé de près de 20% au cours de l’année écoulée dans les pays pour lesquels des données sont disponibles.  

 

Les statistiques de l’OCDE sur le haut débit couvrent les 35 pays membres de l’Organisation ainsi que la Colombie, qui est en voie d’adhésion. Pour télécharger les données sous-jacentes, graphiques et cartes de pénétration du haut débit pour différents pays : http://oe.cd/broadband.

 

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)