Recherche et gestion du savoir

Un rapport de l'OCDE met en garde contre le risque croissant de pénurie d'enseignants dans les pays de l'OCDE

 

16/09/2003 - Dans les années à venir, la pénurie d'enseignants risque de poser un grave problème aux responsables de l'action gouvernementale d'un grand nombre de pays de l'OCDE, étant donné que les effectifs d'élèves augmentent alors que les enseignants âgés partent à la retraite et que les jeunes ne sont pas assez nombreux à s'orienter vers cette profession, selon l'édition 2003 de Regards sur l'éducation publiée par l'OCDE.  

Les auteurs de ce rapport signalent que dans 15 des 19 pays de l'OCDE pour lesquels des données sont disponibles, la majorité des enseignants du primaire sont âgés d'au moins 40 ans. En Italie et en Allemagne, près de la moitié des enseignants du secondaire ont plus de 50 ans, et en Suède, en Islande, aux Pays-Bas, en Norvège, en Finlande et en Nouvelle-Zélande, ceux-ci sont plus d'un tiers à avoir dépassé cet âge.

 

Il sera particulièrement difficile à ces pays de recruter pour éviter dans l'avenir des pénuries d'enseignants. Par rapport à 1998, la proportion moyenne d'enseignants âgés de 50 ans ou plus a augmenté en moyenne de 1.8 point de pourcentage dans l'enseignement secondaire, cet accroissement étant supérieur à 4 points de pourcentage en Allemagne, en Finlande, en Irlande et au Royaume-Uni, d'après le recueil de données comparatives sur l'éducation que l'OCDE élabore chaque année.

 Les statistiques présentées dans Regards sur l'éducation fournissent aux responsables politiques des pays les plus développés du monde un point de départ pour le débat de fond et la prise de décision. Cette année, ce rapport met en relief les préoccupations suscitées par l'offre future d'enseignants. Ses auteurs remarquent que la rémunération peut faire partie des multiples facteurs qui altèrent les flux d'entrées dans la profession d'enseignant et de sorties de celle-ci.

 L'évolution de la population des enseignants devient une préoccupation majeure dans beaucoup de pays de l'OCDE, en particulier dans ceux qui devraient voir encore augmenter les effectifs d'élèves, indiquent les auteurs du rapport. Faire en sorte qu'il y ait suffisamment d'enseignants qualifiés pour instruire tous les enfants, constitue un problème fondamental.

 Durant les cinq années de la période 1996-2001, le salaire des enseignants en Italie, au Japon, au Mexique, en Nouvelle-Zélande et en République tchèque a augmenté plus vite que le PIB par habitant, qui sert couramment d'indicateur de la prospérité économique. Mais dans la majorité des pays, il a progressé plus lentement que le PIB par habitant et, dans certains, il a même diminué.
 
 Selon une étude portant sur les établissements d'enseignement secondaire du deuxième cycle de 14 pays de l'OCDE, 12 % en moyenne des postes d'enseignant n'étaient pas pourvus au début de l'année scolaire 2001 2002, et une moyenne de 14 % des enseignants à temps complet et de 31 % des enseignants à temps partiel de ces établissements ne répondaient pas pleinement aux exigences officielles en matière de formation et de qualification. La science, la technologie et l'informatique, les mathématiques et les langues étrangères ont été citées comme les domaines où le recrutement posait les difficultés les plus grandes.

 La marge de manoeuvre dont les établissements scolaires disposent pour sélectionner leur personnel est très variable : en Belgique (Communauté flamande), au Danemark, en Hongrie, en Norvège et en Suède, le recrutement de nouveaux enseignants au niveau du deuxième cycle du secondaire est généralement du ressort de l'école, alors qu'en Espagne,  en Italie et au Portugal, les écoles qui détiennent cette compétence représentent seulement 25 % ou moins des élèves du deuxième cycle du secondaire.

 L'accessibilité aux technologies de l'information et de la communication (TIC) et leur utilisation ont aussi une incidence sur l'efficacité du système d'enseignement. En 1990, la majorité des établissements d'enseignement secondaire du deuxième cycle n'avaient pas encore mis en place de systèmes informatiques de base pour les besoins de l'enseignement, tandis qu'aujourd'hui, ils l'ont presque tous fait, la plupart ayant obtenu l'accès à Internet et à la messagerie électronique avant la fin des années 90.

 L'utilisation des nouvelles technologies n'a toutefois pas été uniforme, loin s'en faut, et le fait de pouvoir disposer d'ordinateurs ne garantit pas nécessairement qu'il en sera fait un usage efficace. Dans les 14 pays de l'OCDE précités, 63 % en moyenne des élèves du deuxième cycle du secondaire fréquentaient des établissements dont le chef avait indiqué que le manque de connaissances et de compétences des enseignants faisait obstacle à une mise en oeuvre satisfaisante des TIC, ce problème se posant avec le plus d'acuité en France et en Norvège.

 En moyenne, un établissement type du deuxième cycle de l'enseignement secondaire possédait un ordinateur pour neuf élèves. Ce rapport différait toutefois sensiblement d'un pays à l'autre et allait de trois élèves pour un ordinateur au Danemark et en Suède à plus de quinze élèves pour un ordinateur en Espagne et au Mexique.

 S'agissant de l'enseignement primaire, la taille des classes demeure très variable dans les pays de l'OCDE, l'effectif par classe allant de 36 élèves en Corée à moins de 18 en Grèce, en Islande et au Luxembourg. Quant au nombre d'heures d'enseignement effectuées chaque année dans les écoles primaires publiques, il est de 1 139 aux Etats-Unis et d'un millier environ en Nouvelle-Zélande, contre 660 ou moins au Danemark, en Finlande, en Islande, au Japon, en République slovaque, en République tchèque et en Turquie.

 L'édition 2003 de Regards sur l'éducation attire aussi l'attention sur l'évolution de l'équilibre entre les sexes quant aux aspirations et aux résultats scolaires. La décennie 90 a été marquée par le fait que les femmes ont pris de l'avance sur les hommes du point de vue du niveau de formation. Dans la majorité des pays de l'OCDE, les jeunes femmes sont aujourd'hui plus nombreuses que les jeunes hommes à obtenir le premier diplôme des établissements de niveau universitaire : dans trois pays seulement, à savoir le Japon, la Suisse et la Turquie, la proportion de jeunes hommes qui obtiennent ce premier diplôme est sensiblement supérieure à celle des jeunes femmes. Or, dans le passé, les hommes accédaient en général plus facilement aux études supérieures et en 1990, les taux d'obtention d'un diplôme de niveau universitaire étaient encore plus élevés chez eux que chez les femmes dans la moitié des pays pour lesquels on dispose de données comparables.

 Il subsiste néanmoins des disparités entre les sexes quant aux disciplines d'études et aux filières professionnelles choisies, les jeunes hommes préférant toujours la physique, les mathématiques et les formations d'ingénieur dispensées à l'université, tandis que les jeunes femmes s'orientent vers les sciences sociales et les filières liées à la santé et à l'enseignement : plus de deux tiers en moyenne des diplômés de niveau universitaire en sciences humaines, en arts, en sciences de l'éducation, en sciences médicales et dans les disciplines sociales sont des femmes, alors que celles-ci représentent moins d'un tiers de ces diplômés en mathématiques et en informatique, et moins d'un quart en sciences de l'ingénieur, dans la production et la construction. Les hommes sont aussi plus nombreux que les femmes à obtenir des titres de haut niveau dans le domaine de la recherche, comme le doctorat.

 Par ailleurs, dans chacun des 43 pays qui ont participé à l'enquête réalisée en 2000 par l'OCDE dans le cadre du PISA sur les compétences des adolescents de 15 ans, les filles avaient également acquis à cet âge une meilleure compréhension de l'écrit. Dans la moitié environ de ces pays, les garçons conservaient une avance dans le domaine des mathématiques, mais dans ce cas, les écarts étaient beaucoup plus faibles et peu de différences significatives ont été relevées s'agissant des sciences.  Une nouvelle analyse des données provenant de l'enquête du PISA a montré que dans 40 de ces 43 pays, les filles de 15 ans attendaient aussi davantage de leur future profession que les garçons. Cependant, comme le reflète la structure actuelle des effectifs de diplômés de l'université, les aspirations professionnelles des garçons se portaient beaucoup plus souvent vers les domaines de la physique, des mathématiques ou des sciences de l'ingénieur (en moyenne 18 % des garçons contre 5 % des filles), alors que les filles souhaitaient plus fréquemment exercer une profession liée aux sciences de la vie et à la santé (20 % des filles contre seulement 7 % des garçons).

 Regards sur l'éducation 2003 est disponible pour les journalistes sur le site web protégé de l'OCDE. Pour toute information complémentaire, les journalistes sont invités à contacter la Division des relations avec les médias de l'OCDE (tél. [33] 1 45 24 97 00).

Les abonnés et les lecteurs des institutions abonnées, peuvent consulter l'étude via SourceOCDE notre bibliothèque en ligne. Si vous n'êtes pas abonné(e), vous pourrez acheter l'étude via notre Librairie en ligne.

Pour davantage d'information sur Education at a Glance 2003




 

 

Related Documents

 

EAG 2003 - Notes de présentation France

EAG 2003 - Briefing Notes Germany

EAG 2003 - Briefing Notes Mexico

EAG 2003 - Briefing Notes Portugal

EAG 2003 - Notes de présentation Royaume-Uni

EAG 2003 - Briefing Notes United States

 

Also Available

Countries list

  • Afghanistan
  • Afrique du Sud
  • Albanie
  • Algérie
  • Allemagne
  • Andorre
  • Angola
  • Anguilla
  • Antigua-et-Barbuda
  • Antilles Néerlandaises
  • Arabie Saoudite
  • Argentine
  • Arménie
  • Aruba
  • Australie
  • Autorité Nationale Palestinienne
  • Autriche
  • Azerbaïdjan
  • Bahamas
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Barbade
  • Belgique
  • Belize
  • Bermudes
  • Bhoutan
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brunéi Darussalam
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Bélarus
  • Bénin
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Cap-Vert
  • Caïmanes, Îles
  • Centrafricaine, République
  • Chili
  • Chine (République populaire de)
  • Chypre
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, La République Démocratique du
  • Corée
  • Corée, République Populaire Démocratique de
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Cuba
  • Côte D'ivoire
  • Danemark
  • Djibouti
  • Dominicaine, République
  • Dominique
  • Egypte
  • El Salvador
  • Emirats Arabes Unis
  • Equateur
  • Erythrée
  • Espagne
  • Estonie
  • Etats Fédérés de Micronésie
  • Etats-Unis
  • Ethiopie
  • ex-République yougouslave de Macédoine (ERYM)
  • Fidji
  • Finlande
  • France
  • Gabon
  • Gambie
  • Ghana
  • Gibraltar
  • Grenade
  • Groenland
  • Grèce
  • Guatemala
  • Guernesey
  • Guinée Équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guinéee
  • Guyana
  • Guyane Française
  • Géorgie
  • Haïti
  • Honduras
  • Hong Kong, Chine
  • Hongrie
  • Ile de Man
  • Ile Maurice
  • Iles Cook
  • Iles Féroé
  • Iles Marshall
  • Iles Vierges Britanniques
  • Iles Vierges des États-Unis
  • Inde
  • Indonésie
  • Iraq
  • Irlande
  • Islande
  • Israël
  • Italie
  • Jamaïque
  • Japon
  • Jersey
  • Jordanie
  • Kazakstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Koweït
  • l'Union européenne
  • Lao, République Démocratique Populaire
  • le Taipei chinois
  • Lesotho
  • Lettonie
  • Liban
  • Libye
  • Libéria
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Macao
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Maldives
  • Mali
  • Malte
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mayotte
  • Mexique
  • Moldova
  • Monaco
  • Mongolie
  • Montserrat
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Myanmar
  • Namibie
  • Nauru
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigéria
  • Nioué
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Népal
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Paraguay
  • Pays-Bas
  • Philippines
  • Pologne
  • Porto Rico
  • Portugal
  • Pérou
  • Qatar
  • Roumanie
  • Royaume-Uni
  • Russie, Fédération de
  • Rwanda
  • République du Congo
  • République Islamique d' Iran
  • République Tchèque
  • Sahara Occidental
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Marin
  • Saint-Vincent-et-les Grenadines
  • Sainte-Hélène
  • Sainte-Lucie
  • Salomon, Îles
  • Samoa
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Serbie
  • Serbie et Monténégro (avant juin 2006)
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suisse
  • Suriname
  • Suède
  • Swaziland
  • Syrienne, République Arabe
  • Sénégal
  • Tadjikistan
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste (Timor Oriental)
  • Togo
  • Tokelau
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turks et Caïques, Îles
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Viêt Nam
  • Wallis et Futuna
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe