Partager

Industrie et entrepreneuriat

Mesurer les échanges en valeur ajoutée

 

 

Accès à la base TiVA  |  Notes par pays TiVA

 

Les biens et services que l'on achète sont composés d'intrants provenant de divers pays dans le monde. Toutefois, les échanges extérieurs, lorsqu'ils sont mesurés de façon conventionnelle, ne reflètent pas toujours les flux de ces biens et services qui circulent dans les chaines de production mondiales.


Les données du commerce mesuré en valeur ajoutée (TiVA) permettent de répondre à un certain nombre de questions, car elles tiennent compte de la valeur que chaque pays ajoute au cours de la production de biens et services devant être consommés à l'échelle mondiale. Les indicateurs TiVA sont établis afin de mieux renseigner les responsables politiques et leur fournir un nouvel angle d'approche sur les relations commerciales entre les nations.


Les indicateurs en valeurs sont exprimés en millions de dollar des É-U, à prix courants ; ceux en parts sont exprimés en pourcentage.

Les données présentées dans TiVA permettent notamment d'analyser :

  • Le contenu en valeur ajoutée locale et étrangère des exportations brutes selon les secteurs d'activités exportateurs
  • Le contenu en services des exportations brutes selon les secteurs d'activités exportateurs, les types de services et l'origine de la valeur ajoutée
  • La participation dans les chaînes de valeur mondiales (CVM), par le biais des produits intermédiaires importés puis incorporés dans les exportations (i.e. liaisons en amont) et également  abordée sous l'angle du contenu en valeur ajoutée locale des exportations de pays partenaires tiers et de la demande finale (i.e. liaisons en aval)
  • "L'orientation mondiale" des secteurs d'activités, à savoir s'intéresser à la part de la valeur ajoutée sectorielle permettant de satisfaire la demande finale
  • L'origine géographique et sectorielle de la valeur ajoutée contenue dans la demande finale, y compris l'origine de la valeur ajoutée dans la consommation finale (celle des ménages et des administrations gouvernementales) et dans la FBCF (investissement des entreprises)
  • Les échanges commerciaux bilatéraux, observés du point de vue des flux de la valeur ajoutée incorporée à la demande finale intérieure
  • Les relations interrégionales et au sein des régions
  • Le contenu en valeur ajoutée locale des importations



Édition 2018 des indicators TiVA


Cette édition 2018 présente des indicateurs pour 64 économies dont tous les pays de l'OCDE, l'UE28, les pays du G20, la plupart des pays d'Asie orientale et du Sud-Est et une sélection de pays d'Amérique du Sud. 


Sont également présentés sous forme de hiérarchie 36 secteurs d'activités, ainsi que des regroupements de secteurs portant sur l'ensemble des industries de fabrication et des activités de services. Cette édition couvre la période 2005-2015, toutefois certains indicateurs affichent des estimations préliminaires pour l'année 2016.


Les données sous-jacentes ayant servi aux calculs de ces indicateurs proviennent des Tableaux internationaux des entrées-sorties (TIES). Ces derniers sont établis à partir des statistiques du Système de Comptabilité Nationale (SCN) 2008 et à partir de sources nationales, régionales ou internationales ; ils utilisent une liste d'activités économiques fondées sur la Révision 4 de la Classification Internationale Type des Industries (CITI). Les éditions antérieures des indicateurs TiVA s'appuyaient sur le SCN 1993 et utilisaient une classification sectorielle fondée sur la CITI Révision 3. A noter que l'utilisation de normes internationales plus récentes a inévitablement conduit à réviser les indicateurs TiVA. 

 


Accès à la base de données TiVA (oecd.stat)

 


Plus d'informations

 

 


Notes par pays

Pays membres de l'OCDE

 

Autres économies

 

 


Contact

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)