Industrie et entrepreneuriat

Les maires ont un rôle crucial à jouer pour que la croissance inclusive devienne une réalité

 

23/11/2016 - Des maires et responsables locaux du monde entier ont lancé, lundi 21 novembre, un plan d’action pour réduire les inégalités, stimuler la création d’emplois et maîtriser le développement économique.

 

Lors d’une réunion à Paris de l’initiative de l’OCDE des Maires champions pour la croissance inclusive, les participants ont insisté sur le rôle crucial que les responsables locaux doivent jouer pour faire de la croissance inclusive une réalité. Le récent rapport Making Cities Work for All (disponible en anglais) publié par l’OCDE avec le soutien de la Fondation Ford a montré que dans 9 des 10 pays étudiés, les villes avaient des niveaux d’inégalités de revenu par foyer supérieurs à leur moyenne nationale respective.

 

 Selon le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría, « un haut niveau d’inégalité met à rude épreuve la fabrique même de nos sociétés. Il est plus urgent que jamais d’agir – et les villes et leurs dirigeants doivent être au cœur de cette lutte ». Il a été rejoint lors de cette réunion par Anne Hidalgo, maire de Paris;  Darren Walker, président de la Fondation Ford, un partenaire clé de l’OCDE dans ses travaux pour la croissance inclusive; Khalifa Sall, maire de Dakar ; ainsi que des maires du monde entier pour lancer le Plan d’action de Paris pour la croissance inclusive dans les villes.

 

 Le lancement du Plan d’action de Paris s’appuie sur l’initiative de l’OCDE pour la croissance inclusive, All on Board for Inclusive Growthqui a été mise en place suite à la crise dans le but de  résoudre le problème de la montée des inégalités. Les efforts réalisés pour placer les maires au cœur de l’initiative pour la croissance inclusive ont été soutenus par un groupe d’Ambassadeurs, et en premier lieu l’Ambassadeur des États-Unis auprès de l’OCDE, Daniel Yohannes.  

 

Les 50 maires participants à cette initiative se sont engagés à œuvrer ensemble pour faire progresser un agenda pour la croissance inclusive sur l’ensemble des piliers identifiés dans le plan d’action: éducation ; marché du travail ; logement et environnements urbains ; et infrastructures et services publics.

 

 Un nouveau rapport de l’OCDE présenté à l’occasion de cette réunion montre que dans un contexte de mondialisation du marché des compétences et de l’emploi, la compétition pour attirer et retenir la main-d’œuvre hautement qualifiée et les employeurs créant des emplois de qualité s’est intensifiée, tant au sein des pays qu’au niveau mondial.

 

Création d’emplois et développement économique local 2016 souligne le creusement des écarts entre les territoires en pointe et ceux à la traine, ceci rendant d’autant plus difficile l’atteinte des objectifs de croissance inclusive au niveau national.

 

Alors que la zone OCDE a connu une hausse globale du niveau d’études de sa population au cours des 15 dernières années, cette tendance n’a pas bénéficié de la même manière à l’ensemble des territoires. Les régions qui étaient déjà les plus performantes en termes de niveau d’éducation se sont détachées encore plus des autres territoires. Une tendance similaire a pu être observée en matière de distribution géographique des emplois qualifiés dans des pays tels que le Canada, la Finlande, la France, l’Italie, le Japon, la Lettonie, la Norvège, la République Slovaque, la Slovénie et le Royaume-Uni.

 

Accompagnant le plan d’action, ce rapport apporte des nouveaux éléments sur la manière dont les responsables nationaux et locaux peuvent agir pour stimuler la création d’emplois, le développement économique et l’inclusion au niveau local.

 

Certaines villes affichant des performances supérieures à celles d’autres territoires dans leurs pays respectifs peuvent en fait être surpassées par d’autres villes dans des comparaisons internationales. Les villes d’Europe du nord et de l’ouest comme Stockholm, Paris, Londres et Bruxelles sont caractérisées, en matière de compétences, par un haut niveau à la fois d’offre et de demande de la part des employeurs. À l’inverse, les villes du sud de l’Europe comme Porto, Rome, Naples et Lisbonne, mais aussi des villes comme Prague et Varsovie, affichent des performances moindres.

 

Cette publication fournit des conseils pratiques aux responsables publics locaux et nationaux. Une attention particulière est apportée aux questions relatives à la conception et à la mise en œuvre des politiques publiques en matière de développement des compétences, d’emploi et de soutien aux PME et à l’entrepreneuriat, afin d’éviter que des économies locales ne se retrouvent piégées dans un cercle vicieux menant à des emplois peu productifs et de piètre qualité. Afin de proposer une vision plus complète de la performance relative des marchés de l’emploi au sein des territoires nationaux, des nouvelles données concernant la création d’emploi, le taux d’emploi et l’offre et la demande de compétences sont également présentées pour 36 pays de la zone OCDE ou de partenaires importants.

 

Création d’emplois et développement économique local 2016 est disponible ici
De plus amples information concernant les travaux de l’OCDE pour la croissance inclusive dans les villes sont disponibles ici (disponible en anglais).

 

Pour tout commentaire ou complément d’information, les journalistes peuvent s’adresser à la division des médias de l'OCDE; tel. + 331 4524 9700.

 

Documents connexes