Partager

Industrie et entrepreneuriat

De grandes entreprises internationales s'engagent à lutter contre les inégalités en rejoignant la coalition d'entreprises au service de la croissance inclusive (B4IG) dans le cadre de la Présidence française du G7

 

22/08/2019 - Plusieurs grandes entreprises internationales se sont engagées à lutter contre les inégalités et à promouvoir la diversité en leur sein et dans leurs chaînes d’approvisionnement dans le cadre d’une initiative lancée sous l’égide de la Présidence française du G7, et coordonnée par l'OCDE. 

La coalition « Business for Inclusive Growth » (B4IG) sera lancée à l’occasion du Sommet des chefs d'État et de gouvernement du G7 à Biarritz, en France, qui se tiendra du 24 au 26 août 2019. Portée par M. Emmanuel Faber, Président-Directeur général de Danone, cette coalition rassemble 34 multinationales de premier plan qui emploient plus de 3 millions de salariés à travers le monde, pour un chiffre d’affaires mondial supérieur à 1000 milliards USD. Ces entreprises ont accepté de signer une déclaration dans laquelle elles s’engagent à prendre des mesures concrètes pour veiller à ce que les fruits de la croissance économique soient plus largement partagés.

Les membres de la coalition B4IG se sont engagés à remédier à l’inégalité des chances qui perdure, à réduire les disparités régionales et à lutter contre la discrimination fondée sur le genre. À cette fin, ils ont retenu, dans un premier temps, plus de 50 projets existants et en préparation, représentant plus d’un milliard d’euros de financements privés. L’éventail de ces projets est vaste : il s’agit notamment de programmes de formation conçus pour aider les travailleurs à s'adapter au monde du travail de demain ; d’investissements accrus dans les services d’accueil des jeunes enfants, afin d’augmenter le taux d’activité des femmes ; d’aides financières à apporter aux petites entreprises, afin de promouvoir leur participation aux chaînes d'approvisionnement ; et d’actions destinées à améliorer l’intégration des réfugiés en leur permettant de s’insérer plus rapidement sur le marché du travail. Les membres de la coalition s’emploieront à accélérer, développer et reproduire des projets déjà existants, ainsi qu’à accroître sensiblement leur impact social.

Pilotée par Danone, la plateforme repose sur un programme de trois ans coordonné par l'OCDE et axé sur les objectifs suivants : développer les débouchés offerts aux populations défavorisées et sous-représentées au moyen de programmes de formation et de reconversion, promouvoir la diversité au sein des conseils d’administration et des organes de direction des entreprises, et lutter contre les inégalités dans les chaînes d’approvisionnement. Les entreprises de la coalition intensifieront par ailleurs leur action pour faire progresser les droits humains, mettre en place des environnements de travail plus inclusifs et renforcer l'inclusion dans leurs écosystèmes internes et externes.

© ElyseeL’initiative B4IG sera présentée au Président de la République française, M. Emmanuel Macron, lors d’une réunion avec des dirigeants d'entreprises et des responsables de la société civile organisée au Palais de l’Élysée vendredi 23 août.

Le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, a déclaré à propos de cette initiative : « La montée des inégalités est l’un des plus graves défis sociaux du monde d’aujourd’hui. Ces inégalités perpétuent la pauvreté, portent atteinte à la cohésion sociale et sapent la confiance. Une croissance économique durable, c’est une croissance économique inclusive. Une croissance qui doit permettre d’offrir à chacun la possibilité de réaliser son potentiel et la chance non seulement de contribuer à la croissance d'un pays, mais aussi d’en recueillir les fruits, indépendamment de son milieu social ou de ses origines. »

M. Gurría a ajouté : « Je salue cette initiative de la France qui vise à faire travailler certaines des plus grandes entreprises mondiales aux côtés des pouvoirs publics et de l’OCDE dans le but de remédier aux inégalités. L’OCDE contribuera à cette initiative à travers ses analyses sur les politiques publiques, ses études et son expertise. »

Un incubateur de projets public-privé sera créé au sein de l'OCDE dans le cadre de l’initiative B4IG. Il permettra aux entreprises d’accéder aux dernières recherches sur l’action publique, afin de les aider à lancer et développer des projets, à réaliser des évaluations d’impact et, à terme, à susciter des changements utiles. Financé à la fois par les pays du G7 et par des bailleurs de fonds privés, cet incubateur soutiendra des projets innovants et inclusifs, nécessitant une coopération étroite entre le secteur public et le secteur privé. Il rassemblera et diffusera des informations sur les modèles économiques ayant le plus fort impact social.

Une évaluation de ces projets sera publiée au bout de trois ans, et l'OCDE présentera à cette occasion ses orientations concernant la promotion de la croissance inclusive au moyen d’actions concertées entre le secteur public et le secteur privé, et la mesure des résultats des entreprises.

Gabriela Ramos, Directrice du Cabinet de l'OCDE et Sherpa, en charge de l’Initiative de l'OCDE pour la croissance inclusive, a expliqué : « L'OCDE ne cesse de rassembler des informations et d’attirer l’attention sur le creusement des inégalités de revenu et la montée de l’inégalité des chances constatés dans les pays de l'OCDE depuis plusieurs décennies. Outre qu’ils compromettent la cohésion sociale et sapent la confiance, ces phénomènes ont pour effet de freiner la croissance en empêchant nos économies de tirer pleinement avantage du talent de leurs populations et de leurs entreprises. Nous nous réjouissons à la perspective de travailler main dans la main avec les grandes entreprises qui sont prêtes à agir dans ce domaine. Nous mettons aujourd’hui notre expérience, nos données et nos pratiques exemplaires au service de l’initiative Business for Inclusive Growth ». 

Le site web de l'OCDE fournit des informations plus détaillées sur l'initiative B4IG et sur ses travaux consacrés aux inégalités et à la croissance inclusive. Toute autre demande d’information sur les analyses et recommandations de l'OCDE relatives à la croissance inclusive doit être adressée à Gabriela Ramos, Directrice du Cabinet de l'OCDE et Sherpa (+33 1 45 24 89 00) ; Romina Boarini, Responsable de la coordination de l’Initiative de l'OCDE pour la croissance inclusive (+33 1 45 24 92 91) ; ou Lawrence Speer (+33 1 45 24 79 70) de la Division des médias de l'OCDE.

 

L’OCDE est un forum mondial qui œuvre, aux côtés de plus d’une centaine de pays, à la promotion de politiques propres à améliorer le bien-être économique et social des peuples du monde entier.

 

Documents connexes