Partager

Indonésie

La croissance économique et la protection environnementale peuvent être complémentaires

 

L’idée selon laquelle la réduction des émissions de gaz à effet de serre ne pouvait se faire qu’au détriment de la croissance économique a longtemps prévalu dans les milieux d’affaires et décisionnels. Or, les résultats obtenus dans les pays développés et en développement montrent que la croissance économique et la protection environnementale peuvent être complémentaires, et que la transition vers une économie bas carbone peut offrir de nouvelles opportunités économiques et améliorer le bien-être.

Mon pays, l’Indonésie, est un exemple de la façon dont les pays peuvent relever le défi du changement climatique et celui d’un développement économique inclusif, grâce à des politiques publiques judicieuses étayées par une réelle volonté politique. Ces dernières années, l’Indonésie adopte des politiques favorables à la croissance verte centrées sur la valeur des ressources naturelles et de l’environnement et sur l’élimination de la pauvreté par la création d’emplois, tout en assurant une croissance économique équitable et durable.

Sous ma présidence, nous avons lancé une stratégie de développement en quatre volets, conjuguant lutte contre la pauvreté et mesures en faveur de la création d’emplois, de la croissance et de l’environnement, afin d’instaurer une croissance solide, équilibrée, durable et inclusive sans nuire à l’environnement. L’économie indonésienne a ainsi enregistré une croissance de 5,9 % en moyenne entre 2009 et 2013. Le taux de pauvreté a été ramené à 11,3 % en 2013, contre 19,4 % en 2000. Ces efforts s’accompagnent de mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 26 % d’ici 2020.

L’Indonésie n’est pas seule à avoir emprunté cette voie. En tant que Président, j’ai donné pour mission au Global Green Growth Institute (GGGI) d’aider les économies émergentes et en développement à élaborer et à mettre en œuvre leurs propres politiques et cadres d’action, pour les aider à avancer sur le chemin d’une croissance économique solide et durable tout en réduisant ou en limitant les émissions de GES. Nous avons, avec d’autres organisations, aidé l’Éthiopie à concevoir et à appliquer son ambitieuse Stratégie pour une économie verte résiliente face au changement climatique, afin de l’aider à se hisser parmi les pays à revenu intermédiaire d’ici 2025 sans augmenter ses émissions de GES. Cette initiative nécessite d’instaurer un système efficace pour mobiliser et utiliser les financements climatiques, et d’aider l’administration éthiopienne à renforcer sa capacité à concevoir et mettre en place un système global de mesure, de notification et de vérification pour le suivi des résultats climatiques. Aux Philippines, le GGGI et la Commission sur le changement climatique ont aidé les municipalités à gagner en stabilité écologique et en résilience économique face au changement climatique.

Dans ces deux pays comme en Indonésie, les clés du succès d’une stratégie bas carbone favorable à la croissance et aux pauvres ont été une réelle volonté politique, des choix judicieux en matière d’action publique et une détermination à renforcer les capacités internes à mettre en œuvre les actions et stratégies. Même si nous devons relever le défi de contenir l’augmentation de la température mondiale en deçà de 2 °C et d’édifier une société sobre en carbone et résiliente au changement climatique, je reste convaincu qu’un engagement sincère en faveur d’une croissance verte et de sa mise en œuvre par les politiques publiques, les réglementations et nos modes de vie, nous permettra de garantir une véritable harmonie entre les hommes et la nature.

 

Voir http://gggi.org

* Notre photo : l’ancien Président de l’Indonésie Susilo Bambang souligne combien la gestion durable des forêts mondiales est cruciale pour une croissance économique équitable, au Centre pour la recherche forestière internationale (CIFOR), Java Ouest, en juin 2012, avant le Sommet Rio +20.

 

Travaux de l'OCDE sur la croissance verte et le développement 
durable 

Travaux de l'OCDE sur le changement climatique

L'OCDE en route vers la COP21

Travaux de l'OCDE sur l'Indonésie

Thématiques du Forum de l'OCDE 2015

L'Observateur de l'OCDE

 

‌‌‌‌Susilo Bambang Yudhoyono

Susilo Bambang
Yudhoyono
Président du Conseil du
Global Green Growth
Institute et ancien
Président de 
l'Indonésie*

‌‌


© L'Annuel de l'OCDE
2015

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)