Partager

Général

L'OCDE lance un programme d'essais sur la sécurité des nanomatériaux manufacturés

 

10/12/2007 - Les pays membres de l'OCDE, quelques économies non-membres ainsi que les autres acteurs intéressés, mettent en commun leur expertise et des moyens financiers pour étudier les effets sur la santé et l'environnement d'un certain nombre de nanomatériaux.

Le programme consiste à soumettre à des essais de sécurité des nanomatériaux déjà en usage ou qui le seront prochainement, tels que les ainsi nommés "fullerenes" ou "bucky balls" (une forme particulière de carbone), les nanotubes et le dioxyde de cérium. Dans un futur proche, d'autres nanomatériaux viendront s'ajouter à cette liste. Ces nanomatériaux seront soumis à des essais visant à déterminer : leurs propriétés physico-chimiques ; leur potentiel de dégradation et d'accumulation dans l'environnement ; leur toxicité environnementale ; et leur toxicité vis-à-vis des mammifères. Les nanomatériaux entrent dans la composition de produits aussi divers que les raquettes de tennis et les crèmes de protection solaire.

Les nanomatériaux consistent souvent en de nouvelles formes des produits chimiques traditionnels ; pour les essais de sécurité, les Lignes directrices de l'OCDE pour les essais de produits chimiques serviront de point de départ à ces essais. Ceux-ci fourniront une information précieuse concernant la sécurité des nanomatériaux, et permettront de savoir si les Lignes directrices de l'OCDE sont applicables à la mesure de la sécurité des nanomatériaux. Si tel n'est pas le cas, il sera nécessaire de mettre au point de nouvelles méthodes d'essai ou d'adapter les Lignes directrices existantes. Les pays examineront l'état d'avancement de ces travaux en juin 2008.

Le Groupe de travail de l'OCDE sur les nanomatériaux manufacturés gère ce programme dans le cadre de ses activités sur les nanomatériaux. L'OCDE a déjà publié deux rapports substantiels décrivant les efforts des gouvernements et autres acteurs intéressés par les questions de sécurité.

Contexte

Le Groupe de travail sur les nanomatériaux a été créé en 2006 afin d'aider les pays membres à se montrer à la hauteur du défi que constitue la sécurité des nanomatériaux. L'OCDE a une grande expérience dans le développement des méthodes de mesure de la sécurité des produits chimiques. Le Groupe de travail réunit plus d'une centaine d'experts venant des gouvernements et autres secteurs intéressés.

Bien que les pays membres de l'OCDE soient conscients des nombreux bénéfices attendus de l'utilisation des nanomatériaux, ils ont dès le début souhaité aborder les aspects liés à la sécurité des nanomatériaux en même temps que progresse la recherche sur les nouvelles applications.

Le site Internet du Programme de l'OCDE sur la sécurité des nanomatériaux manufacturés présente des informations détaillées sur les travaux en cours : http://www.oecd.org/env/nanosecurite

Personne à contacter : Peter Kearns, OCDE (ENV/EHS). 

 

Documents connexes