France

M. Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE, reçoit la Médaille de la Haute Assemblée décernée par la Présidence du Sénat français

 

1/06/2015 - Dans le cadre de la Journée de l’Amérique latine et des Caraïbes, instaurée par le Sénat français en 2011, M. Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE, s’est vu remettre la Médaille de la Haute Assemblée. Cette distinction lui a été décernée par M. Gérard Larcher, Président du Sénat, pour son importante contribution au resserrement des liens entre l’Amérique latine et la France.

Pendant la cérémonie, M. Gurría a prononcé quelques mots de remerciement et s’est réjoui d’avoir pu participer au renforcement des relations franco-latino-américaines, précédemment en tant que haut fonctionnaire au service du gouvernement du Mexique et aujourd’hui en sa qualité de Secrétaire général de l’OCDE. Depuis neuf ans à la tête de l'OCDE, il a impulsé avec détermination son rapprochement avec l’Amérique latine et obtenu des résultats importants comme l’entrée du Chili dans l’Organisation, le lancement du processus d’adhésion de la Colombie et du Costa Rica, la signature du programme-pays avec le Pérou en décembre 2014 et la conclusion de l’Accord de coopération avec le Brésil qui sera paraphé cette semaine, pendant la Réunion du Conseil de l’OCDE au niveau ministériel.


Le Secrétaire général, à qui le Conseil de l’OCDE vient d’accorder à l’unanimité un troisième mandat à la direction de l’Organisation (le 26 mai 2015), s’est de nouveau engagé à intensifier les relations avec les pays de la région pour concevoir et mettre en œuvre des réformes structurelles qui améliorent leurs résultats économiques et réduisent la pauvreté et les inégalités. À cet égard, il a souligné que : « les moteurs de la croissance en Amérique latine ont ralenti. En 2014, pour la première fois en dix ans, l’expansion dans la région a été inférieure à la moyenne de l’OCDE. Pour relancer la croissance et réduire les inégalités, les pays d’Amérique latine doivent sans tarder accélérer leurs programmes de réformes dans les domaines de l’éducation, des compétences et de l’innovation. Des remaniements sont indispensables, également, pour lutter contre la corruption et consolider l’état de droit ». (Lire le discours en français)

 

1er juin - Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE, avec M. Gérard Larcher, Président du Sénat, lors de la remise de la Médaille de la Haute Assemblée.

La cérémonie a réuni M. Gérard Larcher, Président du Sénat, M. Agustín García López Loaeza, Ambassadeur du Mexique en France, Mme Gabriela Ramos, Directrice de cabinet et sherpa de l’OCDE, ainsi que plusieurs personnalités et représentants des pays d’Amérique latine en France.


Pour plus d’informations, les journalistes sont invités à prendre contact avec la Division des médias de l’OCDE (+ 33 1 45 24 97 00)

 

Documents connexes