Partager

France

France - Résumé des projections économiques (novembre 2018)

 

Note complète en PDF

La croissance économique devrait se poursuivre à un rythme d’environ 1 ½ pour cent en 2019 et 2020. La persistance de conditions de financement favorables et les baisses d'impôts accordées aux entreprises stimuleront leurs investissements, malgré le ralentissement de la demande extérieure. La diminution des prélèvements sur le travail, la flexibilisation du marché de l'emploi et l'amélioration des possibilités de formation favoriseront la création d'emplois, notamment pour la main-d’œuvre peu qualifiée, soutenant la consommation des ménages. L'inflation sous-jacente se renforcera, sous l'effet du raffermissement de l'activité économique et de la hausse progressive des salaires.

Le déficit budgétaire diminuera peu à peu, malgré une augmentation temporaire due à la réforme d'un dispositif de crédit d'impôt en 2019. Les efforts d'assainissement des finances publiques demeurent cependant modestes. Une nouvelle réduction des dépenses non prioritaires est nécessaire pour inscrire le ratio dette publique/PIB, actuellement proche de 100 % (au sens de Maastricht), sur une trajectoire résolument descendante et financer durablement les baisses d'impôts en cours en faveur des entreprises et des ménages. Parallèlement, le gouvernement devra poursuivre les réformes structurelles pour que la croissance soit plus inclusive et durable.

 

France

1. Moyenne mobile sur quatre trimestres.
Source : Base de données des Perspectives économiques de l'OCDE, n° 104.

http://dx.doi.org/10.1787/888933876651

 

France

1. Pourcentage de variation en glissement annuel des flux cumulés sur 3 mois.
2. Définition de Maastricht.
Source : Base de données des Perspectives économiques de l'OCDE, n° 104 ; et ministère de l'Environnement.

http://dx.doi.org/10.1787/888933876670



>>
 Retour Perspectives économiques

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)