France

Examens environnementaux de l'OCDE : France 2016

Dans la série:Examens environnementaux de l'OCDEvoir tous les titres

Publié le 11 juillet 2016

Également disponible en: Anglais

book

Les Examens environnementaux de l’OCDE sont des évaluations indépendantes des progrès accomplis par les pays pour tenir leurs objectifs environnementaux. Ces examens sont destinés à favoriser les échanges de bonnes pratiques, à aider les gouvernements à rendre compte de leurs politiques et à améliorer la performance environnementale, individuelle et collective, des pays. Les analyses s’appuient sur un large éventail de données économiques et environnementales. Au cours de chaque cycle d’examens environnementaux, l’OCDE passe en revue l’ensemble de ses pays membres ainsi que certains pays partenaires. Les derniers pays examinés sont le Brésil (2015), les Pays-Bas (2015) et le Chili (2016).

Ce rapport est le troisième examen environnemental de la France. Il évalue ses progrès en matière de développement durable et de croissance verte, avec un accent particulier sur la transition énergétique et la biodiversité.

TABLE DES MATIERES

Préface
Avant-propos
Guide de lecture
Résumé
Évaluation et recommandations
Progrès sur la voie du développement durable3 chapitres disponibles
Performance environnementale : tendances et développements récents
Gouvernance et gestion de l'environnement
Vers une croissance verte
Progrès accomplis dans la réalisation de certains objectifs environnementaux2 chapitres disponibles
Transition énergétique : vers une économie sobre en carbone
Biodiversité : protection des espaces naturels et remarquables
Powered by OECD iLibrary

communiqué de presse

La France s’est fixé des objectifs ambitieux en matière d’environnement. Le grand défi est maintenant de tenir ces engagements, selon l’OCDE

La France a amélioré ses performances environnementales ces dix dernières années : les émissions de gaz à effet de serre, des principaux polluants atmosphériques et les prélèvements d’eau douce ont diminué. Néanmoins, des progrès restent à faire pour réduire la pollution par les nitrates et les pesticides, améliorer la qualité de l’air et limiter l’artificialisation des sols, selon un nouveau rapport de l’OCDE. 

Lire l'intégralité du communiqué de presse

Revue de presse

l'essentiel

 Télécharger le PDF

highlights

pour en savoir plus

 

Suivez-nous sur Twitter

 

contactS