France

Angel Gurría apporte son soutien à la nouvelle initiative franco-allemande pour faire face à la crise des réfugiés

 

4/09/15-Le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría, salue l’initiative du Président François Hollande et de la Chancelière Angela Merkel de proposer une réponse structurelle et ambitieuse à la crise actuelle des réfugiés. « Les dirigeants européens doivent adopter une position historique face à cette tragédie humanitaire », a-t-il déclaré.

 

« Les pays européens ont déjà été confrontés à des crises humanitaires dans le passé. Ils ont l’expérience et les capacités requises pour faire face à cette situation d’urgence et poser les jalons d’une solution à long terme. Cette proposition, si elle est mise en œuvre avec rapidité et détermination, permettra d’atténuer les pressions qui s’exercent sur les pays voisins de la Syrie, dans lesquels des millions de personnes ont déjà trouvé refuge. Les dirigeants européens doivent relever ce défi afin que l’Europe dans son ensemble en ressorte plus forte sur les plans économique, social et politique », a ajouté M. Gurría. « Les analyses de l’OCDE montrent combien une immigration bien gérée pourrait être bénéfique aux économies et aux sociétés des pays membres de l’Organisation ».

 

Depuis 1972, et lors de nombreuses crises migratoires précédentes, l’OCDE a fourni des analyses solides et factuelles des enjeux que représentent l’immigration et l’intégration pour les pouvoirs publics, contribuant ainsi à faire voler en éclats les stéréotypes et à rectifier les idées erronées. Au fil des décennies, l’OCDE a servi de cadre à l’échange d’expériences, à la promotion du dialogue sur les politiques à suivre, et à la recherche de solutions aux problèmes communs liés à l’immigration, et a ainsi renforcé son expertise en matière d’intégration en vue de tirer parti des compétences des immigrés et des réfugiés.

 

L’OCDE présentera sa publication annuelle des Perspectives des migrations internationales le 22 septembre prochain.

 

« La proposition du Président Hollande et de la Chancelière Angela Merkel donne à l’Europe la possibilité, en collaborant avec d’autres pays, de faire véritablement un pas vers la résolution de l’un des plus grands défis auxquels le monde est aujourd'hui confronté. L’OCDE est prête à s’investir dans cette action », a déclaré M. Gurría depuis Ankara, où il participe à la réunion des ministres de l’Emploi et des Finances des pays du G20.

 

 

 

 

Documents connexes