Forum de l'OCDE 2014 : Le futur des échanges
Mardi 6 mai
15h00 - 16h30
Amphithéâtre bleu
Session parallèle

Les revenus générés dans le cadre des chaînes de valeur mondiales (CVM) ont en moyenne doublé au cours des quinze dernières années. En Chine, ils ont été multipliés par six. Dans le domaine de l’aide au développement, les donneurs prennent aussi conscience qu’il est important pour le développement du secteur privé de participer aux CVM et d’y monter en gamme.

Au sein des CVM, la création de valeur du secteur en expansion des services est essentielle pour notre économie et notre société. Les enseignants, avocats, architectes et personnels médicaux sont tous des fournisseurs de services, et les entreprises font appel aux services de spécialistes dans des domaines tels que les transports, les technologies de l’information et la comptabilité. Le secteur des services représente près de 50 % des échanges mondiaux des économies avancées et une part croissante à l’échelle de la planète ; il est le premier employeur dans les grandes économies et crée plus d’emplois que tout autre secteur.

Les échanges internationaux permettent aux services de dépasser les frontières nationales et de se mesurer à la concurrence sur les marchés mondiaux. Les échanges de services favorisent la mise en commun d’idées, de savoir-faire et de technologies. Ils permettent aux entreprises de réduire leurs coûts, d’accroître leur productivité et de stimuler leur compétitivité, et aux consommateurs de bénéficier d’une baisse des coûts et d’un choix plus vaste. Ils continuent toutefois de se heurter à de nombreux obstacles ; compte tenu de l’importance des services pour la création de valeur et d’emplois dans nos économies, nous devons impérativement mettre au jour ces obstacles, afin de les supprimer.


Pour aller plus loin

Intervenants

Discours
Modérateur
Présentation
Intervenants